RSS
RSS

Si tu as des questions sur le forum ou son univers, c'est par ici ! Groupe à privilégier : Terrans. Le forum est officiellement ouvert depuis le 06/08/2016. N'hésite pas à t'inscrire ou à faire une demande de partenariat.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
- Invité -


avatar

MessageSujet: Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)   Jeu 6 Oct - 15:02

Trois jours...Trois long jours et plus de deux heures d'attente à la porte pour pénétrer dans la ville. Et encore....Daggus lui avait trouvé ça plutôt rapide. Moi, je n'en menais pas large. Heureusement mon nouvel ami avait eut la bonne idée de nous faire intégrer une caravane. Si nous avions mis un peu plus de temps pour arriver, cela nous avait permis de rentrer sans trop nous faire remarquer. Et heureusement car, je nous voyais mal expliquer aux gardes quiang que nous avions été attaqué et que je venais me faire soigner contre un empoisonnement . Sûr que nous aurions perdu bien plus que deux heures et franchement...Vu la vilaine teinte que prenait ma blessure, j'étais des plus pressé.

Dire que j'avais cru bêtement que ces hommes pouvaient avoir de l'honneur. Dieu que j'avais été naïf sur ce coup là. Enfin je m'étais bien rattrapé et avais proprement occis le salopard qui m'avait fait cette estafilade le long de mon flanc gauche. Et dans la foulée, j'en avais profité pour sauver la vie de Daggus. D'ailleurs c'était tant mieux pour moi . Sans lui, je serai surement mort dans d'atroces souffrances. J'avais bien senti la vive brûlure que m'avait provoqué la dague du salopard en question mais j'avais mis cela sur le compte que c'était la première fois. Daggus lui avait tout de suite compris. Il avait examiné ma blessure puis l'étui caché dans la ceinture où était la dague et m'avait montré la petite poche de poison. Ainsi, pas de témoin même si celui ci arrivait à fuir. Maintenant....Était ce par reconnaissance ou pas, mais il m'avait presque entraîné de force ici. Il disait connaître un bon guérisseur qui pourrait m'éviter une mort certaine. Mais il fallait faire vite , disait il. Cinq jours  au mieux!! Voilà ce qui me restait si je n'étais pas soigné. J'avais d'abord pensé retourner au campement mais cinq jours c'était peu pour trouver un remède à un poison que nous ne connaissions pas. J'avais donc fini par le suivre....

Bien m'en prit. Aprés le voyage et les formalités d'usage pour entrer, il m'avait immédiatement conduit chez le guérisseur , qui en fait était une guérisseuse.Et il était temps. Depuis le matin de ce jour, la brûlure était plus vive encore et je commençais à avoir des suées froides. Je n'avais pas compris la discussion entre Daggus et la guérisseuse mais pour le peu que  j'en avais saisi, ils avaient discuté de prix. Il faut dire que mon nouvel ami m'avait dit de "planquer" mon snotra. Sûr qu'il aurait bien attiré l'attention et c'était tout sauf ce que nous voulions. Toujours est il que finalement , la dite guérisseuse avait fini par m'appliquer une drôle de pâte qu'elle avait elle même mâchouiller entre ses dents ....son sourire aurait fait fuir un ours, j'vous jure. Et son haleine....Et elle y avait pas été de mains mortes . Sûr que si je ne mourrai pas du poison, j'allais attraper une septicémie. Breff!! Bien badigeonné de ce baume infect, l'autre en avait profité ensuite pour me transformer en momie. J'avais eu droit à un beau bandage et la vieille en avait profité pour me palucher un peu au passage.A moins que ce ne soit les effets du poison mais je ne vois pas l’intérêt de me palper partout pour une blessure au flanc.Puis visiblement satisfaite , elle s'était retournée sur Daggus qui lui avait donné une drôle de....Monnaie?? Faudrait d'ailleurs que je pense à lui rembourser, ça et la chemise neuve qu'il m'avait fourni. Mon blouson aussi aurait fait tâche ici. Question techniques, ils étaient encore à des années lumière de nous. Et comme en général tout ce qui est nouveau fait peur, mieux valait faire profil bas. Et maintenant?

Maintenant j'étais entrain de déambuler le plus prudemment possible dans ces rues, seul. Daggus m'avait fait comprendre qu'il avait à faire et m'avait demandé de l'attendre patiemment près de la maison de la guérisseuse et qu'il n'en avait pour pas longtemps. Mais sans snotra, les minutes peuvent paraître des heures et, en ayant marre de l'attendre, je m'étais lancé. Il faut dire que ma curiosité me tiraillait tellement que je n'avais pas mis longtemps à céder. Aussi je regardais les échoppes une à une, allant d'étonnement en étonnement . Il y avait de tout et rien à la fois. Je ne savais plus où donner de l'oeil. Plusieurs fois on m'interpella pour me vendre certaines choses. Je m'éloignais alors en faisant un sourire et un non de la tête. Sauf que...

Les choses se gâtèrent alors que je fuyais un marchand un peu plus entreprenant que les autres. Je bousculais , sans le vouloir, un gaillard plutôt bien bâti. Celui ci se retourna vers moi et m'invectiva Visiblement. Je fis pour m'éloigner mais l'homme me saisit par le bras. Mes réflexes entrèrent en action. Je lui chopais la main et lui tordais le poignet , le forçant à me lâcher, ce qu'il fit pour mieux saisir sa dague. J'attrapais aussitôt mon couteau et me mis en position de défense. J'étais dans de beaux draps. J'étais à peine arrivé que la chance me faisait déjà défaut. Enfin...Pas tout à fait. L'homme me jaugea un instant avant de rengainer son arme et de me laisser, à mon plus grand soulagement.Je décidais sur le champs de revenir d'où j'étais parti. Et le plus tôt serait le mieux. Sans Daggus, c'était une folie de s'aventurer parmi les échoppes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
- Invité -


avatar

MessageSujet: Re: Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)   Jeu 6 Oct - 16:33

Elea envoya des baisers à la volée alors qu'elle quittait la maison. C'était l'un de ses jours de congé et elle était bien décidée à profiter. Une des filles avait reçu un client d'une caravane fraîchement arrivée et Elea sauta sur l'occasion. Peut-être trouverait-elle quelque chose de différent et venant de loin. Elle avait donc décidé de garder sa tenue d'homme offrant bien plus de poches qu'une robe. La chaleur, aussitôt, l'engloba et la nakhta soupira d'aise. Un léger vent chaud répandait d'alléchantes odeurs et Elea se laissa guider. La sédentaire avait le ventre plein aussi allait-elle pouvoir commencer aussitôt ses déambulations. Une foule plutôt dense allait et venait formant comme une gigantesque fourmilière, mais Elea se fraya un chemin sans-souci. Pas d'inquiétude au sujet des jeunes voleurs qui arpentaient la cité, ils savaient qu'avec elle, il fallait juste demander. Pour les plus âgés, elle en avait déjà rabroué quelques-uns. Elle ne tarda pas à arriver sur la grande place et un petit sourire ravi étira ses lèvres.

La sédentaire se dirigea dans un premier lieu vers une débauche de soierie qui brillaient au soleil. Elle caressa les tissus, les frotta doucement contre son visage. Son choix fait, la jeune femme les fit mettre de côté et passa à un deuxième étal qui ne la retint pas longtemps. Elea se trouva à faire le tour du marché par deux fois et soupira de désespoir, rien de nouveau, d'extraordinaire. La moue boudeuse, elle se percha sur un petit muret et observa le joyeux capharnaüm. Soudain des cris attirèrent son attention, pas loin d'elle deux hommes en vinrent aux mains. Rien d'inhabituel en somme. Alors qu'elle allait se désintéressait de la rixe, un premier détail attira son attention. Le plus petit des deux avait la peau drôlement pâle, trop pâle pour être originaire d'ici. Aussitôt, son intérêt s'embrasa et elle sauta de son perchoir avec agilité. D'un pas sûr mais, néanmoins prudent, elle s'approcha puis grimaça. Le combat avait pris fin aussi rapidement qu'il avait commencé et l'homme qui l'intriguait tant s'éloignait.

La jeune femme s'immisça dans son sillage, s'approchant de plus en plus. La rue devint plus petite et un peu moins fréquentée. Maintenant que tous deux pouvaient se déplacer plus aisément, Elea remarqua le manège de l'homme. Par moment, il se touchait le côté du corps ralentissant à peine. Une blessure, une arme ou autre chose. Finalement, le reste de la journée se révélait prometteur. Elle hâta le pas, le doubla puis manqua chuter se rattrapant sur lui.

"Pardon."

Ils ne chutèrent pas non mais Elea put déjà estimer en partie sa force. Elle avait eu l'impression de heurter un roc et il avait de très bons réflexes, car ses bras se refermèrent en un éclair autour d'elle, comme un étau. Mais toute son attention était portée sur son entrejambe et la chose qui la bosselait ainsi. Relevant la tête, elle planta son regard émeraude dans celui mordoré de l'homme et lui sourit. Doucement, elle se détacha et eut un petit rire cristallin.

"Merci, je peux être maladroite parfois. Ça va aller ?"

Et comme notre sédentaire n'était pas du genre à minauder, elle engagea aussitôt la conversation.

"Je m'appelle Elea. Dites-moi... D'où venez-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
- Invité -


avatar

MessageSujet: Re: Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)   Mar 11 Oct - 15:27

Je me dirigeais donc à nouveau vers la demeure de la guérisseuse tout en faisant bien attention de ne plus bousculer qui que ce soit. Je n'avais pas du tout envie de renouveler pareille expérience. J'avais eu de la chance la fois précédente et mon instinct me disait que je n'en n'aurai pas de deuxième. Aussi votre serviteur rasait il plutôt les murs. Hélas!! Trois fois hélas!! Il faut croire que j'avais le don pour m'attirer des ennuis. Tout ce passait bien jusqu'à ce que j'arrive dans la petite ruelle située à deux rues de l'endroit où j'allais. Jamais je n'aurai pensé à ce qui allait m'arriver. Je me demande bien ce qui me passa par la tête à ce moment là.

J'avançais donc de plus en plus confiant . Encore deux rues et le tour était joué. Sauf que.....Une fois de plus le hasard décida de me mettre des bâtons dans les roues. Ou pour être plus précis, ce fut une jeune femme. Elle aurait très bien pu passer inaperçue et à vrai dire c'était ce qui c'était passé, lorsqu'elle me doubla et que, je ne sais par quel moyen, elle trébucha soudain me tombant littéralement dans les bras.Enfin presque. Elle glissa sur le coté pour finir contre moi. Mes réflexes agissant , je refermais mes bras sur elle tout en amortissant notre chute qui ne vint pas puisque je butais contre le mur derrière. J'allais lui dire de faire plus attention mais n'en eus pas le temps.Alors qu'elle relevait la tête son regard croisa le mien et....Je me perdis dans ses yeux couleur émeraude. Bon sang!! Je n'en avais pas vu d'aussi beaux depuis des lustres. Et son petit sourire suivi de son rire finirent complètement de me déstabiliser. Résultat, lorsque mon Snotra, redémarrant sous le choc contre le mur,  se mit en devoir de me traduire ce que me disait la jeune femme , au lieu de m'empresser de l'arrêter, je lui répondis le plus naturellement au monde.

*Ce n'est rien. Tout le plaisir fut pour moi. *

Je ne compris que trop tard mon erreur. Je venais de parler dans ma langue et mon snotra s'efforçait de traduire. Décidément, moi qui voulait passer inaperçu.....Mais avec un peu de chance...Et bien non. Pire...J'avais éveillé ses soupçons .Enfin, si je comprenais bien ce fichu machin de merd...

"Eléa.....Vous venir où??"

J'allais mettre les voiles vitesse grand V quand je vis une patrouilles de ces "mercenaires" de femmes. Là j'étais vraiment dans la merde. Si jamais elle criait ou parlait j'étais bon pour la romaine. Sûr que les autres allaient me sauter dessus et franchement je ne me voyais pas leur expliquer les choses. D'ailleurs elles ne me croiraient surement pas. Ne pas attirer l'attention. Mais que faire? J'échafaudais un plan à toute vitesse. D'habitude je suis assez bon pour ça mais là!! Breff. Il ne fallait pas qu'elle parle. Aussi je l'attrapais par le bras et la poussais contre le mur  en plaquant ma main contre sa bouche tout en faisant écran avec mon corps. Mais il faut croire que je n'avais pas été assez rapide car une des mercenaires me regardait bizarrement.Avait elle vu mon geste?? Si oui j'étais mort.Me restait une petite chance. Bluffer jusqu'au bout. Je rougis en pensant à ce que j'allais faire mais je n'avais guère le choix. J'enlevais ma main pour y poser mes lèvres, les appuyant juste assez pour qu'elle ne puisse pas crier et en espérant que cela ne dure pas des heures. A mon grand soulagement j'entendis les mercenaires éclater de rire avant de s'éloigner. Mais mon répit fut de courte durée. Je n'eus même pas le temps de pousser un ouf de soulagement.

Alors que je détachais mes lèvres de celle de mon inconnue , je pris un royal coup de poing sur mon flanc blessé.Quand je dis royal, c'est parce que ce n'était pas un de ces petits coups de fille. Non non !! Ces poings là devaient être habitués au combat. Le coup était bien porté et me fit me plier du coté de ma blessure. C'était bien ma veine. Bon maintenant sur que je ne l'avais pas volé. Mais je m'étais attendu à une gifle tout au plus. A la place de quoi, je vis une légère auréole rouge tachée ma chemise. Et voilà maintenant qu'elle sortait un....Un fouet?? Mais j'étais tombé sur qui? J'étais dans une impasse. Je n'avais plus le choix. La calmer, sinon ce que j'avais fait ne servirait à rien. Je tendis ma main devant pour lui dire stop et sortais doucement mon couteau que je posais par terre. Ensuite je mis doucement ma main dans la poche de mon pantalon et en extrayais mon snotra. Je misais sur le fait est de sa surprise pour pouvoir lui parler avant que le situation ne dégénère complètement. Je m'approchais d'elle , le snotra bien en vue dans ma main tendue et lui parlais.

*Je suis désolé pour le baiser mais je ne pouvais pas me permettre de me faire prendre. Je ne suis pas d'ici. Je...Je viens du ciel. Mais pouvons nous nous parler dans un lieu plus....Discret?*

J'espérai que cette fichue machine aller traduire correctement mes intentions. Maintenant la balle était dans son camp. Si elle criait, je n'avais guère de chance de m'échapper. Mais qu'allait elle faire.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
- Invité -


avatar

MessageSujet: Re: Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)   Mar 20 Déc - 11:29

Le rire d'Elea stoppa net lorsqu'elle entendit une étrange voix métallique sortir du pantalon de l'homme. Ses yeux s'écarquillèrent et elle resta un moment muette de stupeur. Cette surprise laissa le temps à l'homme de l'immobiliser. La peur fut vite remplacée par la fureur lorsqu'elle sentit ses lèvres sur les siennes. Il avait beau être plutôt mignon, Elea n'était pas de ce genre là. La jeune Nakhta lui fit bien comprendre. Son poing s'enfonça brutalement dans la chair déjà meurtrie, lui permettant de l'éloigner et de retrouver l'aisance de ses mouvements. Son autre main saisit le fouet et le déplia d'un coup sec. Ce mouvement attira un peu l'attention et eut  pour effet de les isoler. La gardienne était connue ici et lui cherchait querelle ou se mêlait de ses histoires étaient des intentions des plus farfelues. Aucun son ne franchit le scellé de ses lèvres. Alors qu'il plongeait la main dans son pantalon, Elea se mit en position. Il était clair que la Nakhta ne se ferait pas avoir une seconde fois.

"Tout doux mahboul !"

Un bon point pour lui, il fit comprendre à la jeune femme qu'il se rendait. Elea ne bougea pas, tendue, prête à bondir s'il le fallait. Ses yeux s'arrondirent à nouveau alors qu'il tendait vers elle un étrange instrument. D'instinct elle recula, déjà qu'elle ne comprenait rien au charabia qu'il prononçait. Mais en plus, il y avait cette chose dans les mains. Elle eut un sursaut lorsque la voix métallique résonna de nouveau. Rien... Plaisir... Moi... Perplexe, Elea ne sut trop sur quel pied danser puis décida de suivre son instinct. Son fouet enroulé, elle toucha l'appareil du bout du manche.

"Mais t'es qui ? Et c'est quoi ça ? Je te laisse le bénéfice du doute quant à tes paroles..."

Elle se redressa et planta ses yeux dans les siens. Elea y cherchait des réponses mais était surtout entrain de le sonder, elle voulait savoir à qui elle avait affaire. À nouveau la chose parla, c'était haché mais compréhensible. La jeune femme entraina l'homme vers un porche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
- -



MessageSujet: Re: Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un travail des plus .....(Tahani-Daggus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noren :: Désert Nakhti :: Le marché Tadala :: Les échoppes-
Sauter vers: