RSS
RSS

Si tu as des questions sur le forum ou son univers, c'est par ici ! Groupe à privilégier : Terrans. Le forum est officiellement ouvert depuis le 06/08/2016. N'hésite pas à t'inscrire ou à faire une demande de partenariat.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT 2 - Rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haider Aubriant
- Fidèle -
Messages :
4

Date d'inscription :
01/06/2016


Mon personnage
Réputation: Leader inexpérimenté
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: EVENT 2 - Rencontre.   Jeu 26 Jan - 21:18

Je flippe. Je flippe vraiment parce qu’on n’est pas formés pour ça, je ne suis ni prêt ni serein. Le gars qui nous a annoncé ça est essoufflé, il a couru comme un fou pour nous prévenir en personne. Je reste debout, pantois, mais Ryan me bouscule en passant un peu trop près. Il a l’air énervé, peut-être même excité. Il parle fort, d’un ton ferme.

- Allez chercher les armes ! Maintenant ! Ça risque de partir en vrille et hors de question d’y passer après tout ce qu’on a traversé.

Je me frotte le visage énergiquement à l’aide des deux mains pour me réveiller et me mettre les idées en place. Sortir les armes si vite, ça ressemble bien à Ryan. Moi, je pense à la population. J’essaie de prendre un ton aussi sûr et autoritaire que mon collaborateur.

- Envoyez un message d’alerte à tous les Snotra connectés et débrouillez-vous pour que les autres l’entendent aussi. On rassemble la population dans le campement jusqu’à nouvel ordre. Les gardes restent au mur et nous tiennent au courant.

Le reste de l’équipage présent s’exécute. Ryan sort en courant du vaisseau et je le suis. On se dirige vers le poste d’où les autochtones ont été vus. J’emprunte des jumelles et observe à travers. Ça ne sent pas bon. Je ne suis pas expert en civilisations étrangères, mais ça ne ressemble en rien à une visite diplomatique. Y’a des rangs, des armes. Pas forcément en formation d’attaque, mais ça reste impressionnant. Derrière nous, des pistolets et des fusils sont distribuées à ceux sachant s’en servir. Des chuchotements parcourent l’assemblée et ça s’agite. Si tout le monde se met à paniquer maintenant, ça va devenir compliqué. Faut les calmer et je n'ai pas confiance en Ryan pour le faire. Alors je me retourne, je fais signe de se taire et je commence.

-Oui, un groupement d’autochtones est en approche. Ils sont plusieurs centaines. Ceux qui ont des armes, interdiction de vous en servir avant les ordres. Interdiction de les braquer sur les arrivants également ! Le but, c'est de pouvoir se défendre si besoin, mais avant tout, on privilégie la diplomatie !

Ryan grogne mais n’ose pas me contredire. Bien. Il faut improviser, on n’a pas tellement le temps de débattre maintenant.
Event #2




- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Multi-visages
- PNJ-
-Métamorphe -

Messages :
4

Date d'inscription :
10/06/2016


Mon personnage
Réputation: Inconnu au bataillon
Célébrité: Etrangers
Équipement:


PNJ--Métamorphe
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Jeu 26 Jan - 21:21

Xénophobe


Méfiant


Discipliné

Falk Duniev
Chef de Colonne


Sexe ♂ Masculin
Age 42 ans
Taille 1,89 m

Septième jour de voyage. Nous n’avons croisé personne hier, pas le moindre chevrier qui aurait pu nous confirmer que nous sommes sur la bonne route. Nous avons continué dans la direction indiquée par ce pêcheur, il y a deux jours, mais difficile de rester confiant quand on a s’approche dangereusement de la forêt Haï. Mes hommes ne disent encore trop rien mais il vaut mieux que nous trouvions quelque chose, et vite.

Enfin, mes prières sont entendues. Un éclaireur revient vers moi en courant, les yeux écarquillés. Quand il m’explique ce qu’il a vu, il semble ne pas y croire lui-même. Il y a bien quelque chose, là-bas. Et ça pourrait bien être tombé du ciel, c’est même sûr, c’est impossible que ça vienne d’ailleurs, personne n’a pu faire ça. Un monstre de métal éclatant, absolument gigantesque. Grand comme une montagne, au moins. Et à côté, des milliers d’hommes, qui s’agitent autour et même y entrent et en sortent comme si de rien n’était.

Leur nombre ?

Difficile à dire, certains se cachent peut-être dans la montagne de métal, mais au moins cent fois plus nombreux que nous. Ou peut-être même mille fois.

Qui sont ces hommes ?

Il ne s’est pas approché assez pour voir si c’était des Nakhti, des Naidiens ou même ces sorcières de Qiang. Mais de loin, ils ne ressemblaient à aucun peuple qu’il ait jamais vu, et il avait voyagé, je pouvais le croire.

Du regard, je lui fais comprendre que je n’apprécie guère ce genre de remarques familières. Il se redresse et s’excuse platement. Il sue à grosses gouttes et plus je l’observe, plus je suis persuadé que ce qu’il a vu le retourne vraiment. Il exagère sans doute mais à quel point ? À quoi allons-nous faire face ? Moi qui m’attendais à devoir simplement tourner en rond dans la campagne puis rassurer les populations locales, je ne sais pas si je préfère ce scénario ou le redoute.

Je fais faire une pause, le temps que chaque homme se prépare à une éventuelle escarmouche, puis nous nous remettons fièrement en marche. Je ne tiens pas à avoir recours à la force, surtout si ces hommes sont vraiment aussi nombreux que l’éclaireur le prétend, mais j’ai été envoyé ici pour savoir ce qui se passait et si jamais ce doit être ma dernière mission, je suis bien déterminé à vendre chèrement ma peau.




- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena Cahill
- L'Ethnologue controversée -
-Indépendante -

Messages :
348

Date d'inscription :
24/10/2015


Mon personnage
Réputation: Fugueuse à surveiller.
Célébrité: Etranger
Équipement:


L'Ethnologue controversée --Indépendante
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Mer 1 Fév - 19:53

Oh mon dieu... OH MON DIEUIl y avait de l’agitation, oui, mais Seena ne se préoccupait pas constamment de ce qui se passait autours d’elle. A la place, l’ethnologue était bien trop occupée à bosser sur des archives concernant la méthode à suivre pour étudier une population de l’intérieur. La question ne s’était jamais posée avant la rencontre avec Sety. Maintenant, Seena savait qu’un jour, elle irait au-delà de la forêt voir un peu comment ces gens-là vivent. D’ailleurs, tous les documents ne donnaient qu’une ligne générale, vague, pas vraiment de règle précises à appliquées à la lettre. Grosso modo, il fallait y aller, se fondre dans la masse en participant tout en observant, refuser quand on ne se sent pas capable de faire ce qu’ils demandent et absolument tout noter. Puis rentrer quand on devient fou. Si ça pouvait sembler peu motivant pour certains, Seena sentait l’envie d’aventure dévorer ses organes.

Nouveau message.

Hm ? Le message clignota, chevauchant l’écran et rendant impossible la lecture du document. Mais ce qui poussait la jeune fille à faire des gros yeux, c’était son contenu. C’était un exercice ou la réalité ? Soudain, elle se rendit compte que tout le monde court autours d’elle et elle se précipita dehors, en direction du mur. Une petite foule c’était déjà agglutinée, des gardes distribuaient des armes. La scientifique se glissa entre les terrans pour arriver devant et tendit les bras pour attraper un fusil. Loupé. Elle avait été reconnue par un ami de sa sœur qui, d’un regard, lui fit clairement comprendre qu’elle ne toucherait pas une arme de si tôt. Elle ne rejoignit pas les autres civils dans le vaisseau pour autant. Avec un visage d’enfant boudeur, elle se recula d’un pas mais resta au milieu de la milice improvisé. Son cœur battait vite, très vite. Elle espérait qu’ils ne viennent pas chercher la guerre, mais vu leur niveau technologique, Seena ne doutait pas de l’issus du combat.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uldlo.forumactif.org/
Mei Kaïri
- Mercenaire -
Messages :
15

Date d'inscription :
19/12/2016


Mon personnage
Réputation: Admirable vétérane
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Ven 3 Fév - 19:15


       


    Voilà quelques jours que Mei marchait dans la forêt. Elle avait repris la traque en suivant la direction de Sety et de l'inconnue. Elle s'approchait de la fin de la forêt, ou au moins d'une trouée, quand elle entendit de nombreux sons, ce qui par réflexe la fit se cacher derrière un arbre. Elle écouta un peu, mais elle reconnaissait ce bruit. Le bruit d'armures Ivriannes dont les pièces s'entrechoquent, et de la marche organisée des soldats... Elle replongea dans ses souvenirs l'espace d'un instant.

    Mei était cachée derrière le talus, avec ses compagnes guerrières, toutes étaient prêtes à la charge. Si l'on suivait le plan comme prévu, les lignes ennemies seraient faciles à percer, leur organisation les perdraient. Il fallait qu'ils approchent encore un peu afin que toutes les guerrières se lancent à la charge. Des traits de balistes filaient dans l'air et s'écrasait en arrière en projetant de la terre. L'officiere évaluait la distance au bruit de leur armures et de leur marche, ce bruit qui emplissait le flan de la colline alors qu'ils avançaient. Il fallait qu'ils approchent encore un peu... encore un peu... encore un peu... "NASHI !" Le signal de l'officiere.Toutes les guerrières s'élancèrent à l'assaut en même temps. Mei fonçait tête baissée, comme on lui avait appris pour éviter en parties les flèches et les carreaux. Certaines de ses sœurs tombaient autour d'elle d'un trait mortel, mais cela ne faisait que renforcer sa rage de vaincre. Elle releva brusquement la tête pour évaluer la distance avec l'envahisseur, qui se cachait derrière des pavois entre lesquels émergeaient une forêt de lances. A peu près 100 mèt... Elle le voyait cet éclat brillant. Il s'approchait a une vitesse vertigineuse, mais le temps semblait comme suspendu. Il n'arrivait pas droit vers sa tête mais un peu en biais. Elle n'avait pas le temps de se décaler suffisamment pour l'éviter mais elle tourna légèrement la tête, elle voulait sauver son œil. La pointe de métal déchira sa peau, mais ne pénétra pas trop en profondeur, entaillât légèrement l'arcade sourcilière, passa juste devant son œil, à quelques millimètres à peine, et entailla sa joue également. En cet instant, elle sentait chaque déchirement de sa peau, et sa rage augmentait à chaque fois. Elle fini par arrêter de déchirer sa peau et continua son chemin par dessus son épaule. C'est une bête enragée que durent affronter les soldats Ivrians ce jour là. De son sabre elle tranchait les hampes des lances, brisait les boucliers, transperçait les armures et les hommes qui étaient dedans. Plus la bataille avançait, plus un voile rouge masquait la moitié de sa vision, plus le sang s'écoulait sur son visage, elle n'y faisait pas attention sur l'instant mais elle se souvint plus tard du visage d'un homme déformé par la peur alors qu'elle fonçait sur lui, ivre de rage, le visage balafré et sanguinolent qui laissait légèrement voir l'os du crâne. Ce combat se termina peu de temps après, les Ivrians battant en retraite. Elle fut soignée mais gardait dans sa peau cette douleur, cette rage, qui lui inspirait l'inimitié envers les Ivrians.

       Ils était à au moins 500 mètres, mais ne s'approchaient pas. En fait ils allaient dans la même direction qu'elle. Mei jeta un œil. Il ne surveillaient pas vraiment latéralement mais l'avant-garde semblait tendue. Elle se faufila discrètement entre les arbres pour aller sur vers la trouée. L'inconnue devait vivre par ici. Ce qu'elle vit alors la stupéfia : une montagne de métal. Un agrégat de métal gigantesque mais pas de métal brut, comme on en trouve dans la nature. Non, du métal travaillé, façonné, lisse. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Qui avait construit ça ? Pourquoi ? Que faisaient les Ivrians ici ? Était-ce leur création ?

       En dépit de toutes ces questions, Mei garda sa concentration et se rapprocha discrètement du monstre métallique. En s'approchant elle vit que cette chose était pliée sur le bas et cassée en deux comme si elle était tombée du ciel. Elle vit un grand attroupement de gens habillés bizarrement au loin sur le bord de la monstruosité. Elle trouva un coin pour se cacher et observer puis se retourna pour voir ou en était la colonne Ivriane. Elle avançait vers l'attroupement, mais les hommes ne semblaient pas rassurés et les armes n'était pas au clair, ils semblaient vouloir privilégier la diplomatie puisqu'apparemment eux non plus ne savaient pas ce qu’était cette chose. Mei choisit donc de se cacher tout en les suivant pour avoir son mot a dire si négociation il y a lorsque cette colonne arrivera près du peuple habillé bizarrement.

       


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Multi-visages
- PNJ-
-Métamorphe -

Messages :
4

Date d'inscription :
10/06/2016


Mon personnage
Réputation: Inconnu au bataillon
Célébrité: Etrangers
Équipement:


PNJ--Métamorphe
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Jeu 9 Fév - 16:19

Xénophobe


Méfiant


Discipliné

Falk Duniev
Chef de Colonne


Sexe ♂ Masculin
Age 42 ans
Taille 1,89 m

Un défilé. Je hais les défilés. Ce sont des endroits parfaits pour y tendre un piège. Pourtant, tous mes éclaireurs me l’affirment : ce passage est le seul que nous pouvons emprunter facilement. Sauf si nous décidons de pousser jusqu’à la forêt Haï : là, le relief…

Une fois encore, mon regard noir suffit à faire taire l’idiot qui a osé suggérer une telle bêtise. S’aventurer dans la forêt maudite est inenvisageable. Tout comme l’idée de séparer mes troupes. Des groupes plus réduits pourraient passer par de petits sentiers mais seraient beaucoup trop vulnérables. Alors ce sera le défilé. Mais hors de question de s’y engouffrer à l’aveugle. Je disperse une fois de plus mes éclaireurs, qu’ils s’assurent que personne n’est posté sur les hauteurs.

Le temps qu’ils reviennent, j’entends mes hommes piaffer derrière moi. Ces ignorants sont plus impatients que des destriers, et comme je le ferais pour des chevaux, j’affermis ma prise. Je rabroue quelques soldats à l’équipement mal entretenu, impose le silence aux bavards, fais resserrer des rangs qui se relâchent. Ça les occupe un instant et les remets dans le bain. Beaucoup trop d’entre eux croient que la fin de la guerre signifie la fin des dangers. Tous des idiots.

Enfin, les éclaireurs reviennent, et m’apprennent que nous avons affaire à d’autres idiots : à peine trois hommes postés sur une corniche, à priori sans d’autres armes que des bâtons de bois et de métal. Autant dire qu’ils ne représentent pas de danger.

Je profite de cette erreur stratégique pour occuper le terrain : je déploie mes archers sur les hauteurs du défilé. Je fais passer les hallebardiers en première ligne, et nous nous engageons prudemment. J’ai laissé la cavalerie à l’arrière mais moi, je me place juste derrière les premières lignes. Je ne peux pas mener mes hommes sans savoir à quoi ils font face.

Nous avançons doucement. Les hommes ont enfin compris la gravité de la situation, ils marchent en silence et en tendant l’oreille. Mais pas le moindre danger en vue. Jusqu’à ce que nous arrivions au bout du passage. Là, nous tombons face à face avec la scène la plus étrange que j’ai jamais vue. Et ce qui est étrange ne me dit jamais rien qui vaille.





- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haider Aubriant
- Fidèle -
Messages :
4

Date d'inscription :
01/06/2016


Mon personnage
Réputation: Leader inexpérimenté
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Jeu 23 Fév - 22:48

Je reste silencieux. La situation devient préoccupante. Ryan s’agite et grogne des choses que je ne cherche pas à écouter. Il ronge son frein, mais je suis sûr que bientôt il va donner des ordres et courir de partout. Je crois que certains gardes ont peur. Ils ont toutes les raisons de l'être. Régulièrement, ils portent leurs jumelles à leurs yeux et vérifient l'état d'avancement de l'armée. Et derrière, les civiles perdent patience également. Parfois, y'en a un qui élève la voix pour demander ce qui se passe, ce qu'on doit faire. Je leur fais signe de la main d'attendre encore un peu, parce que moi non plus je ne sais pas. Mon visage reste tourné vers l'extérieur du campement, tant pour observer l'avancement ennemi que pour cacher mon inquiétude aux autres.
Ryan jure un peu plus fort et s'approche de mon oreille.
- On peut pas juste attendre, Haider. On ne peut pas non plus les massacrer dès qu’ils arrivent. Trouve une idée.

C’est à moi d’avoir un plan parce que la subtilité et la diplomatie ne sont pas de son domaine. Je fais oui du menton. Mes neurones se mettent au travail, mais il n’y a pas trente-six solutions. À mon tour, je me penche vers Ryan pour lui expliquer ce que j’ai en tête. Il n’est pas méga enthousiasme mais c’est toujours le cas lorsque les armes sont hors-jeux. Sans tenir compte de sa réaction, je me retourne et je donne l’ordre aux civils de reculer un peu pour ouvrir un passage en direction des portes. Je scrute les visages dans la foule. Je repère un grand gaillard dépassant de la masse, un expert en communication non verbale. Je lui fais signe d’approcher. Ryan demande (ou ordonne, vu son ton) à une jeune femme à nous rejoindre aussi. Il m’indique qu’elle est ethnologue. Bien. Plus que le dernier.

- Est-ce qu’il y a un linguiste parmi vous ?
- Ils se sont réfugiés dans le vaisseau, comme vous l’avez demandé

Ryan se retourne vers un garde et lui ordonne de nous en ramener un. Ce dernier s’éloigne en trottant alors que je reviens vers les deux xénologues désignés.

- On s’avance en première ligne, les mains en l’air. Parlez peu, le moins possible et de préférence à moi. Notre but premier est de dialoguer avec eux. Prévenez-moi dès qu’ils semblent offensés ou… je ne sais pas. Dès que vous pensez dire un truc utile.

Alors qu’un linguiste nous rejoint, Ryan donne l’ordre d’ouvrir les portes du campement et, les cinq en ligne, on sort pour attendre nos visiteurs.
Event #2




- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena Cahill
- L'Ethnologue controversée -
-Indépendante -

Messages :
348

Date d'inscription :
24/10/2015


Mon personnage
Réputation: Fugueuse à surveiller.
Célébrité: Etranger
Équipement:


L'Ethnologue controversée --Indépendante
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Mer 1 Mar - 19:22

Oh mon dieu... OH MON DIEU
Toujours cachés parmi ses semblables, Seena scrutait les réactions des gardes et des deux dirigeants. Ils avaient peur, étaient tendus, mais qui ne l'était pas ? La jeune femme ne tenait pas en place, changeant de pieds d'appui et se grattant de façon mécanique le creux de son coude. Elle sursautait à chaque fois qu'un civil prenait la parole pour héler Haider ou Ryan. Ces derniers ne se montraient guère loquace, communiquant entre eux et à voix basses. Seena commençait à penser que ça ne présageait rien de bon.

Haider se redressa, s'avança vers la foule et ordonna à tous de se reculer et de laisser les portes accessibles. Les hommes et femmes s'exécutèrent d'un bloc. Le cœur de Seena recommençait à s'emballer. Ils allaient rentrer ou eux allaient sortir. Haider désigna un de ses collègues xénologue et lui demanda de s'approcher. Putain, ils constituent une équipe. Elle voulait en être, plus que tout, elle voulait en être. La jeune femme se mit sur la pointe des pieds et priait pour que le regard de Ryan s'arrête sur elle. Elle se décala de plusieurs pas, sortant de l'ombre de personnes plus grandes. Bingo. Le militaire avait bloqué sur elle. Ses sourcils se froncèrent, sûrement n'était-t-il pas sûr de la reconnaître. Après tout, Seena n'avait été confronté à lui que quelques fois, lorsqu'elle avait dû expliquer ses projets de recherche peu de temps après le crash, afin d'organiser les xénologues et articuler leurs études.

« Viens par là »

Un s'il-te-plaît aurait pu lui brûler la bouche. De toute manière, l'ethnologue était bien trop heureuse pour s'offenser pour un rien. Un immense sourire aux lèvres, comme un enfant à Noël, elle se fraya un passage jusqu'au bord du mur.

« On s’avance en première ligne, les mains en l’air. Parlez peu, le moins possible et de préférence à moi. Notre but premier est de dialoguer avec eux. Prévenez-moi dès qu’ils semblent offensés ou… je ne sais pas. Dès que vous pensez dire un truc utile. »

Seena se mordit la lèvre mais acquiesça. Une idée lui venait en tête : si son SNOTRA réagissait à la langue des étrangers, ses mensonges seraient découverts. Bon, ça pourrait passer inaperçu dans le moment. Quoi que. L'ethnologue doutait que la conversation serait du même ordre que celle qu'elle avait entretenu avec Sety, le vocabulaire acquis par son SNOTRA, déconnecté du serveur central, n'aiderait de toute manière pas à faire avancer le dialogue.

Pour autant, elle suivit les autres hommes sans rien dire, passant les portes avec une immense appréhension. Dès qu'elle put les voir, elle dû se retenir de fuir. Ils étaient nombreux. Moins qu'eux, certes, mais bien plus organisés. A premiers vu, rien ne lui permettait d'infirmer ou confirmer qu'il s'agissait du même peuple que sa guide. Alors que Ryan, Haider et les deux xénologues se plaçaient en ligne, Seena, consciente qu'une femme sur un pied d’égalité avec les hommes pouvait être offensante dans certaines cultures, resta un pas derrière eux. De longues secondes s'écoulèrent. En entendant que leur souffle respectif, trahissant leur peur et/ou leur impatience. L'ambivalence entre ces sentiments leur prenait les tripes et leur faisait tourner la tête.

Seena s'approcha d'Haider (supposant qu'il était, des deux dirigeants, le plus à même de comprendre) :

« Je pense que nous ne devrions garder qu'un seul Snotra, si cette technologie leur est inconnue, il serait plus judicieux de ne pas l'étaler de la sorte, ou de créer une cacophonie de voix robotiques... »

Et puis, booon, ça l'arrangerait grandement de ne pas laisser son bracelet en placer une.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uldlo.forumactif.org/
Sety Maelkran
- Civil ivrian -
Messages :
63

Date d'inscription :
14/08/2016


Mon personnage
Réputation: Corbeau
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Mer 19 Avr - 16:07

Les nouvelles allaient vite dans l'empire, très vite. Durant son voyage à hinide, Sety avait été témoin d'une scène sur la place publique. Entre un crieur qui annonçait le départ d'une colonne armée vers le sud et un agitateur qui avait rebondit sur les questions que cela soulevait. Alors certes, le jeune corbeau avait trouvée ses propres conclusions. Elles semblaient bien plus pertinente, pour elle du moins, que toutes les spéculations faites par le reste de la population. Pour Sety, qui était aller au sud, la colonne ne pouvait que chercher le monstre de métal si haut et si étrange. Le monstre de métal si étrange qu'elle n'avait pas de mots pour le décrire.

La brève visite faite avec Seena avait laissé la curiosité de la pauvre Sety sur sa fin. Depuis plusieurs temps déjà, elle pensait retourner là bas. Mais elle ne voulait pas y aller comme une voleuse, elle voulait y aller comme une marchande.

La première chose qu'elle fit une fois à revenue à Cairne, ce fut d'attraper Acier et d'ordonner la création d'un stock d'échantillons. Ces gens auraient besoin de belles armes efficaces et Sety serait prête à les céder à bon prix en échange de leurs propres créations. Ce fut dans un état d'esprit proche de l'exitation, si tant est que le corbeau peut se montrer exciter, qu'elle attendit le passage de la colonne. Quand elle passerait, Brod'Steel rejoindrait les nombreux rapaces qui voulaient profiter de clients assurés et de la protection qu'une telle force armée fournirait.

La route fut simple à défaut d'être reposante, les officiers de la colonne se montraient très strict et interdisait que les suiveurs s'approche trop. Du coup, les gens se battaient pour la meilleure place. Les plus acharnés étant les prostitués et les vendeurs de nourriture, car leurs produits étaient très demandés par les soldats. Sety, en voyant ça, avait presque la nausée tellement c'était peu élégant.

Finalement, après un long voyage, de nombreuses disputes avec Garus et plusieurs affaires de vols ils arrivèrent à destination. Les suiveurs avaient établie un camps à bonne distance de celui de l'armée, mais on ne pouvait pas louper le départ de la colonne. Tout comme on ne pouvait pas louper l'amat de métal géant qui occupait une partie de l'horizon ! Même si Sety l'avait déjà vu, elle ne comprenait pas encore ce que c'était et son air était le même que celui des autres, "effaré". Sèchement, elle avait confié la garde de ses affaires à Garus. Pour seul bagage, elle prit un petit sac contenant l'emballage de la nourriture de Seena et deux épées et deux dagues et quelques vivres. Pourquoi tant d'armes ? Elle comptait bien essayer de les échanger !

Le petit corbeau fit un grand détour, son but était d'approcher le plus discrètement les remparts de métal et de retrouver l'endroit par lequel Seena et elle étaient passées. Avec une colonne à leur porte, les hommes seraient en alerte mais toute leur attention serait certainement portée sur autre chose qu'une petite ivrianne. Quand elle arriva au mur, elle se fit aussi discrète que possible et se mit à chercher l'endroit où elle était passée quelques semaines plus tôt.

***


Après quelques minutes d'efforts, elle parvint finalement à trouver l'ouverture tant convoitée et entra dans l'enceinte. Tout était étrangement calme, un calme presque surréaliste. Le petit corbeau fit quelques pas et se demanda un instant si elle devait chercher Seena ou si elle pouvait explorer un peu. Ce ne serait pas raisonnable de vadrouiller. Mais de toute façon, Sety se dit qu'elle risquait de se perdre dans le bâtiment alors autant en profiter et rester à l'air libre ? Logique imparable.

Hélas pour elle, à peine l'ivrianne eut le temps de faire quelques pas que des bruits de marche se firent entendre et une grande femme apparut au détour d'un obstacle. Elle portait un genre de chemise blanche et un pantalon en grosse toile. Son bras portait l’habitacle de l’esprit comme pour Seena et elle portait un étrange objet en métal à la cuisse.

Une arme ? Probablement vu comment la fille semblait «militaire ». Sety se figea comme un lapin devant l’arc d’un chasseur. Lentement, le petit corbeau leva les mains et dit dans la langue de Seena :

f]]- Bonjoureuh.[/b]

La Femme eut l’air profondément surprise, puis inquiète puis finalement, son visage devint méchant et elle se mit à parler très fort en sortant son objet de métal, celui qui était sur sa cuisse. Elle le pointait sur elle en parlant très fort. Sety ne bougeait pas d’un pouce, timidement, elle dit :

- Seenaeuh Cahill ? Ami moi.

Ces mots étaient les quelques un qu’elle avait réussi à retenir lorsque l’esprit du bras parlait. Mais ce nom ne semblait pas lui parler car l’attitude de la femme ne changea pas d’un pouce. Au contraire, elle saisit Sety parle bras et la traina presque de force. Le petit objet de métal plaqué contre la gorge de la pauvre Ivrianne. Bon grès mal grès, au moins elle avait établi le contact avec le peuple de Seena et elle avait encore ses armes. Le corbeau ne se débâtie donc pas et se contenta d’un sourire sardonique en se faisant entrainer.

La femme la conduisit vers la porte principale du camp… là où la colonne devait probablement être. En espérant juste que l’ivrianne ne soit pas simplement mise dehors ! Ce fut donc avec soulagement que Sety vit la femme héler un groupe de personnes… où apparaissait la petite tête de Seena. Toute contente, le corbeau sourit et se laissa aller à héler Seena comme une enfant.

- Bonjour Seena !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Kaïri
- Mercenaire -
Messages :
15

Date d'inscription :
19/12/2016


Mon personnage
Réputation: Admirable vétérane
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Mer 3 Mai - 21:24


       

Les choses bougeaient. La colonne était maintenant a une bordée de flèche du peuple bizarre, et chez celui-ci, tout le monde semblait attendre, seules subsistaient de petites conversations, jusqu’à de brèves paroles auquel la Qiang ne comprenait bien sûr rien puisqu'ils parlaient dans leur langue aux sonorités étranges. Le ton était assez plat et les sons parfois cassants.* Ils avaient formé une délégation et allaient avancer vers la colonne d'Ivrians. C'était l'occasion de sortir de sa cachette. Mei était ici la seule représentante de son peuple, et elle n'allait pas laisser les Ivrians seuls parlementer avec ces étrangers. Elle secoua sa tenue de guerrière Qiang pour enlever la poussière et la terre, l'ajusta correctement et vérifia que son sabre tombe bien sur sa hanche. Pour une première rencontre avec des étrangers, elle devait être présentable. Les portes du camp des étrangers étaient à présent ouvertes et la colonne Ivriane s'était en conséquence stoppée, tous les hommes au repos mais encore sur leur garde et effrayés. Mei comptait bien contraster avec ces lâches.

       Elle sorti de son point d'observation d'un air fier et se dirigea vers le milieu du no man's land tacite qui s'était établi, afin d'intercepter les deux délégations. Cinq personnes en ligne s'avançaient depuis le camp du peuple au monstre de métal, mains en évidence pour signifier leur pacifisme. Mei ne voyait aucune arme qu'elle puisse identifier. C'est alors qu'elle l'aperçue : Sety Maelkran. Non pas du côté des Ivrians comme on pouvait le supposer de prime abord, mais dans les rangs du peuple au monstre de métal, enfin elle ne semblait pas être des plus bienvenue mais des hommes l'emmenait vers la petite délégation en pointant vers elle des objets noirs un peu plus grands qu'une main et qui ne semblaient pourtant pas tranchants. Une prise d'otage ? Peut-être cette lâche d'Ivriane avait-elle fuit contre son gré ? Mei verrait de toute façon cela après avec elle, vu que les Ivrians allaient parlementer Sety ne resterait pas avec les étrangers.

       De l'autre côté, des cavaliers Ivrians semblaient se concerter pour savoir qui irait en délégation. Mei croisa les bras et bomba le torse pour paraître fière tout en analysant la situation. Déjà elle gardait ses armes. C'était coutume chez les Qiang et de toute façon le fait que ces gens tiennent Sety en respect avec leurs objets noirs laissait à penser que c'était probablement dangereux, peut-être une arme étrangère inconnue, et sachant qu'ils avaient peut-être pris Sety en otage il valait mieux ne pas rester désarmée. Les Ivrians n'avait pas l'air d'avoir remarqué leur ressortissante pour le moment, et allaient visiblement envoyer leur délégation sous peu.


       * Note de l'auteur : En prenant en compte que la langue en question est du français
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayabi Seikon
- Marchande -
Messages :
11

Date d'inscription :
07/04/2017


Mon personnage
Réputation: Belle marchande
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Dim 7 Mai - 22:33

A l'aventure compagnon...D'un geste assuré, Nayabi trancha une touffe d'herbes à ichgan avec sa serpe. Qui aurait cru qu'elle en trouverai autant sur cette plage ? D'un air absent, elle observa les alentours autour d'elle en repensant aux paroles de son oncle. "Rends-moi service ma petite Nana, et va faire un tour sur la plage. La région est abondante et peu explorée, nous allons pouvoir remplir nos réserves ! Je t'accompagnerai bien, mais je dois surveiller Kiki et la charrette" La jeune fille poussa un long soupir d'exaspération.

Qu'est-ce qui était le pire ? L'habitude de son oncle à donner des surnoms ridicules à tout son entourage ou le fait qu'il la prenne encore pour une enfant ? Tous les hommes qui suivaient l'armée ivriane n'étaient pas des saints et beaucoup avaient des vues sur la jeune fille. Maintenant que toute la troupe avait fait halte, ils ne manqueraient pas de lui tourner autour. Heureusement, chacun était occupé à préparer le camp en attendant la suite des évènements, et Nayabi en avait profité pour filer discrètement vers cette plage isolée.

Petit à petit, sa sacoche se remplissait d'herbes à ichgan, de pointes de barbuze, de moussétoile, et même de lys azuré. Ce dernier ne se trouvant pas partout, Nayabi entreprit d'en récolter d'avantage. Alors qu'elle gravissait la falaise, elle se rendit compte qu'elle arpentait en réalité un chemin menant au sommet de la falaise. Poussée par la curiosité, elle délaissa sa collecte et poursuivit son ascension. Arrivée au sommet, la jeune fille resta interdite et totalement subjuguée devant le spectacle qui s'offrait à elle...

"Mais qu'est-ce que... !"

Nayabi osa à peine murmurer sa surprise. De nombreuses rumeurs avaient circulé tout au long du voyage, mais aucune ne s'approchait de la réalité. Cette chose était si impressionnante ! C'était bien au delà de tout ce qu'elle avait pu imaginer... La jeune fille mit quelques instants à retrouver ses esprits et se donna une petite claque vivifiante sur chacune de ses joues.

"Allez ma belle, c'est l'occasion de vivre cette folle aventure dont tu rêvais étant petite !"

Elle inspira profondément avant de se mettre en marche vers l'immense vaisseau. Son pas d'abord hésitant repris de sa légèreté naturelle au fur et à mesure qu'elle approchait. Son regard ne quitta pas une seule fois le vaisseau et elle remarqua à peine qu'elle entrait dans le campement des terrans. Ou plutôt, son attention était littéralement absorbée par la masse de métal et les murs d'enceinte du camps n'étaient rien en comparaison. De ce côté-ci, il n'y avait personne... ou presque. Des bruits de conversations et d'autres sons étranges attirèrent son attention. Elle prit alors conscience des tentes et des bâtiments autour d'elle. Sa curiosité la tiraillait, devait-elle visiter ces étranges constructions ou se diriger vers ces bruits et plus probablement les habitants des lieux ? La réponse à cette question arriva d'elle-même quand Nayabi passa devant une tente au moment où un homme en sortit. Elle ne le remarqua pas tout de suite et le percuta doucement.

"Oh, pardon ! Je ne vous avais pas vu", s'excusa-t-elle en souriant poliment tout en inclinant son buste vers l'avant à la manière qiang.

L'homme lui adressa quelques mots dans une langue qu'elle ne connaissait pas avant de prendre un air surpris. Il lui posa une question à en juger par son intonation, mais Nayabi ne le comprit pas d'avantage. Il la dévisageait avec un air suspicieux et légèrement inquiet. Nayabi portait une tunique sombre à manches longues brodée de motifs colorés par dessus un pantalon bouffant avec des bottes hautes de voyage. L'homme portait des vêtements sans fioriture mais de bonne facture et dans un style plutôt militaire. Tous les deux s'observaient en silence, mais Nayabi décida de prendre la parole.

"Salutations. Je m'appelle Nayabi Seikon, fille d'Akemi Seikon. Enchantée de faire votre connaissance."

La jeune fille parla du voix calme et douce avant de ponctuer sa présentation d'une petite courbette accompagnée d'un sourire chaleureux. L'homme sembla un peu gêné et se mit à scruter autour de lui comme si quelqu'un pouvait sortir d'un bâtiment ou d'une tente. Mais, personne ne vint. Il marmonnait quelque chose et semblait particulièrement nerveux. Nayabi voulut faire un pas vers lui avec des gestes se voulant rassurant, mais il lui jeta alors un regard très dur qui la figea sur place. L'homme lui posa à nouveaux plusieurs questions, mais l'absence de réaction de son interlocutrice était la preuve flagrante qu'il n'en tirerait rien.

L'homme laissa échapper un profond soupir et regarda avec attention les environs une dernière fois. Nayabi se demandait si elle devait lui expliquer la raison de sa présence ici en lui montrant les plantes qu'elle avait récolté, mais elle se rapela de la présence de la serpe dans son sac. Elle prit alors conscience de la situation dans laquelle elle se trouvait : elle était rentrée dans une sorte de camp par ce qui semblait être une entrée secondaire non gardée et elle avait une arme potentielle sur elle... oups. Et c'était bien sûr sans compter une petite dague de défense dissimulée dans une de ses bottes en cas de mauvaise rencontre... Gloups !

Quand l'homme se concentra à nouveau sur elle, la jeune fille sursauta. S'il se mettait en tête de la fouiller les choses pourraient devenir très compliquées, mais au lieu de ça, il l'entraina vers ce qui semblait la source des voix qu'on pouvait percevoir. Il sortit également un étrange objet métallique qu'il appuya contre le dos de Nayabi pendant qu'il l'entrainait sans douceur. A l'approche de l'autre entrée du campement, Nayabi pu voir une foule d'occupants parmi lesquels une jeune femme a priori ivriane. Elle remarqua également un petit groupe qui s'avançait vers l'armée ivriane. Elle arrivait à un moment particulièrement "croustillant" de l'histoire !
© CRIMSON DAY  © 2981 12289 0
Edité par Luneriane


Fiche de présentation
▲ Crédit avatar : Daenerys par BV-47▲
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Multi-visages
- PNJ-
-Métamorphe -

Messages :
4

Date d'inscription :
10/06/2016


Mon personnage
Réputation: Inconnu au bataillon
Célébrité: Etrangers
Équipement:


PNJ--Métamorphe
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Dim 14 Mai - 19:54

Xénophobe


Méfiant


Discipliné

Falk Duniev
Chef de Colonne


Sexe ♂ Masculin
Age 42 ans
Taille 1,89 m


Au moins, ils ne paraissent pas plus préparés que nous à cette rencontre. On sent une fébrilité, ça hésite, ça discute devant les portes ouvertes. Et finalement, seule une petite délégation se détache pour venir à notre rencontre.

Ils sont autant pris au dépourvu que nous, voir plus : voilà une petite consolation. La menace d’un piège s’éloigne mais il ne faut pas trop se détendre. La montagne de métal les surplombe de toute sa hauteur. Elle pourrait en effet cacher des milliers et des milliers d’hommes. Difficile cependant d’évaluer exactement l’ampleur de la foule depuis le lieu où je me trouve. Je chuchote à une estafette de courir auprès des archers disposés en haut du défilé et de me ramener une estimation des forces ennemies. Le groupe qui s’approche est peu nombreux et paraît désarmé mais mieux vaut connaître leurs soutiens potentiels.

En attendant, je regarde autour de moi à la recherche de personnes qui pourraient m’accompagner. Je désigne mon premier lieutenant : il a passé plusieurs années en captivité chez les Qiang, il maîtrise leur langue. Je cherche des soldats parlant les langues nakthi et naidiennes : on fait venir un sergent hallebardier et un colonel des spadassins. Nos opposants ne ressemblent ni aux sorcières jaunes, ni aux bronzés du désert, ni à ces suderons colériques, mais ils viennent bien de quelque part.

Accompagné de mes traducteurs et de mes quatre autres lieutenants, je m’avance enfin. Une fois sorti des rangs de l’infanterie, bien en vue, je mets pieds à terre et laisse les rênes de ma monture à un soldat, à qui je confie aussi mon ceinturon portant mon épée. Le reste de ma délégation fait de même. Nous ne sommes pas totalement stupides ni inconscients : nous avons tous, encore, de petites armes d’appoint dissimulés sous nos tuniques ou dans nos manches, mais ils n’ont pas à le savoir.

Tandis que nous nous avançons, je peux observer d’un peu plus près les représentants qu’on nous envoie. Ils ne me plaisent pas : les deux personnes en première ligne sont des hommes bien plus jeunes que moi. Une femme, presque une adolescente dirait-on d’ici, les rejoint et chuchote quelque chose à l’un d’eux. Les hommes d’apparence plus solides et plus expérimentés restent en léger retrait et semblent ne pas en mener large. Où sont leurs dirigeants ? Pourquoi nous envoyer des gamins et des froussards ?

Dans les minutes qui suivent, tout devient encore plus fou encore : mon premier lieutenant me souffle de regarder sur ma droite : une Qiang approche, seule et armée. Puis un autre homme pousse une exclamation et j’aperçois, derrière le petit groupe, une femme en amener une autre, la tenant en respect avec un petit objet de métal que je n'arrive pas à identifier. Puis le même manège, avec un homme tirant une jeune femme. Des otages ? Les deux prisonnières pourraient être des nôtres, vu leurs tenues, mais comment les ont-ils capturées ?

- Nous venons à vous désarmés et honnêtes, crié-je d’une voix ferme mais ne trahissant qu’une faible part de la rage qui s’empare de moi. Pourquoi ces menaces ?

Le sergent me demande dans un chuchotement s’il doit tout de suite traduire. Je lui fais signe que non. S’ils ne comprennent pas, nous aviserons. Pour l’entrée en matière, je préfère utiliser ma propre voix et ne pas en estomper l’effet en y ajoutant des échos.




- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haider Aubriant
- Fidèle -
Messages :
4

Date d'inscription :
01/06/2016


Mon personnage
Réputation: Leader inexpérimenté
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Sam 3 Juin - 14:10

J’entends bien ce que l’ethnologue me dit. Ce n’est pas dénué de sens bien qu’on puisse chipoter. Après tout, on a un gros vaisseau écrasé en arrière-plan, donc ils risquent d’être confus de toute façon s’ils sont à un stade antérieur au nôtre. C’est la certitude que j’ai, en les voyant se balader sur ce qui ressemble à des chevaux. Enfin bref, je ne discute pas, la scientifique sait certainement ce qu’elle dit.

- Le linguiste garde son Snotra, les autres passez-les-moi.

Je n’aime pas retirer le mien, je me sens nu. Nerveusement, je passe ma main sur mon poignet. Le linguiste n’a pas l’air confiant mais il ne dit rien. Une fois les machines récupérées, je me retourne pour les confier à un homme resté en retrait. C’est là que je vois deux de mes gars arriver avec ce qui semble être des autochtones. Merde. Je me fige l’espace d’une poignée de secondes. Ce sont deux femmes, très différentes l’une de l’autre. Je tente de réfléchir, mais je bloque. La seule théorie possible est que ce sont des espions et l'armée ne serait qu'une distraction, mais dans ce cas-là, j’ignore quelle est la bonne réaction à avoir pour désamorcer la situation. Ryan jure, il a dû les voir lui aussi. Alors qu’une des captives crie quelque chose que je ne comprends pas, Ryan attrape le bras de l’ethnologue. Au même moment, le chef de l’armée (du moins c’est ce qu’il semble être) s’adresse à nous d’un ton que j’interprète comme froid. Une délégation s’est approchée alors que je leur tournais le dos. Bien sûr, on ne comprend rien et le bracelet du linguiste ne nous est pas très utile. Ce dernier me fait d’ailleurs signe qu’il ne peut rien faire pour moi dans l’immédiat, mais il prend des notes. Alors que je me rapproche des autres, l’expert en communication non-verbale me chuchote que tout indique qu’il est en colère, mais rien ne pousse à croire qu’il va nous attaquer pour le moment. Il faut bien qu’on réponde, mais quoi ? Je suis distrait par mon homologue qui semble avoir du mal à se contenir. La situation le dépasse.

- Seena, pourquoi diable cette femme connaît votre nom ?
- Il n’a pas nécessairement prononcé le mot « Seena », votre cerveau cherche à retrouver des mots connus lorsqu’il entend une langue étrangère…
- S’bon, me prend pas de haut toi. Et putain Haider, on dit quoi ? Le dialogue va être une partie de plaisir, hein !

Ryan perd patience. Il s’agite un peu trop et me gêne dans mes réflexions. Il finit par lâcher le bras de l’ethnologue et jure dans sa barbe. Je continue de fixer leur chef d’armée et m’efforce de garder l’air sérieux et impassible.  


- Libérez les deux, renvoyez-les dans leur armée
- Vous êtes sûrs ? Ils étaient….
- Vous vous pavanez devant eux avec des otages, vous pensez qu’ils vont le prendre comment ?! Libérez-les immédiatement

Les gardes obéissent. Ils se montrent moins doux qu’ils ne le devraient, mais ils accompagnent les deux captifs à deux mètres de la délégation autochtone et les poussent un peu pour leur indiquer d’y aller. Quant à moi, je fais un pas en avant, les mains en l’air.

- Je suis Haider Aubriant, général par intérim, délégation terrane du Vidar 87-04.

Je marque une pause et je me maudis. J’ai été formaté plusieurs années durant pour me présenter de la sorte, mais ça doit être du charabia pour eux… Je tourne la tête vers l’expert en communication non-verbale et celui-ci m’indique silencieusement quoi faire. Je m’exécute. Je place ma main sur ma poitrine.

- Haider Aubriant

Puis je le salue. Je profite d’avoir le visage baissé pour soupirer et calmer mon rythme cardiaque, puis je me redresse et fais face à cet homme.
Event #2




- Compte Non-Joueur. Merci d'adresser vos MPs aux membres du staff -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena Cahill
- L'Ethnologue controversée -
-Indépendante -

Messages :
348

Date d'inscription :
24/10/2015


Mon personnage
Réputation: Fugueuse à surveiller.
Célébrité: Etranger
Équipement:


L'Ethnologue controversée --Indépendante
avatar

MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   Sam 3 Juin - 14:44

Oh mon dieu... OH MON DIEU
Un petit sourire naquit sur la bouche de la jeune femme alors qu'elle détachait son bracelet. C'était toujours elle la plus maligne (spoiler : non). Elle confia son engin à Haider, comme demandé et se redressa. Ses yeux étaient irrésistiblement attirés par l'armée. Ça ne ressemblait à rien de connu pour les terrans. Bien sûr, elle avait vu des gravures, des croquis de l'ancienne terre. Mais ce n'était en rien comparable à la scène qui se déroulait devant elle. Elle tressaillait comme une enfant de neuf ans et demi. Seena était tellement excitée qu'elle ne remarqua pas ce qui se passa derrière elle jusqu'à ce qu'elle entende une voix familière crier son prénom... Hé merde. Pas besoin de tourner la tête pour savoir ce qui il s’agissait. L'ethnologue fit mine de rien, mais Ryan ne comptait pas laisser ça passer si facilement. Il attrapa avec poigne le bras de la demoiselle qui grimaça.

«Seena, pourquoi diable cette femme connaît votre nom ?
- Il n’a pas nécessairement prononcé le mot « Seena », votre cerveau cherche à retrouver des mots connus lorsqu’il entend une langue étrangère… »

Et toc. Seena envoie un regard froid au général et récupère son bras. Elle ne remercia jamais assez le linguiste pour son aide précieuse, mais l'ethnologue espérait qu'il ne saurait jamais la vérité. Elle évita soigneusement le regard de Sety, préférant fixer la délégation adverse. Ils étaient grands, majestueux mais surtout bien humains. Elle observa les tenues, espérant pouvoir en retirer des informations. Ça ressemblait aux vêtements moyenâgeux vu dans les archives. Elle fut déçue de constater qu'il n'y avait pas de culte de la chevelure. Ce genre de traditions lui plaisaient tellement, elle rêvait de pouvoir les étudier.

Sety et l'autre fille fit ramenée à l'armée et Seena put soupirer discrètement. C'était toujours ça de désamorcé. Ils avaient des rangs entier d'ennemis potentiels en face, pas de temps à perdre avec cette idiote blonde adepte du tape taupes... Le regard gris s'attarda sur l'armurière avant de revenir sur les soldats. Ce n'était que des hommes, la peau claire ou légèrement tannée par le soleil. Sety, malgré son sexe, se fondait dans la masse. Mais l'autre femme dénotait un peu. Elle nota cette information dans un coin de sa tête et détourna le regard, attiré par un mouvement dans le coin de son champs de vision.

Une femme était sortie du bois et s'approchait de la rencontre. Elle était grande, les cheveux blanc. C'était tout ce que Seena pouvait dire à cette distance. Les biologistes seraient certainement intéressés par la diversité des teintes de cheveux locales.

«Il y a quelqu'un d'autre là-bas, Ryan »

L'anthropologue s'était penché pour glisser ça à l'oreille du militaire, discrètement. Elle ignorait quoi faire de cette information alors elle préférait la glisser à l'un des dirigeants, histoire de ne pas être responsable si quelque chose arrivait.

© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uldlo.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
- -



MessageSujet: Re: EVENT 2 - Rencontre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT 2 - Rencontre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noren :: Site d'atterrissage :: Le campement :: Un poste de garde-
Sauter vers: