RSS
RSS

Si tu as des questions sur le forum ou son univers, c'est par ici ! Groupe à privilégier : Terrans. Le forum est officiellement ouvert depuis le 06/08/2016. N'hésite pas à t'inscrire ou à faire une demande de partenariat.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lior une voleuse bavarde. [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lior Aeronwen
- -
Messages :
9

Date d'inscription :
02/02/2017


Mon personnage
Réputation: Agile voleuse
Célébrité: Etranger
Équipement:


avatar

MessageSujet: Lior une voleuse bavarde. [Finie]   Ven 3 Fév - 23:08



Le noir c'est élégant, surtout la nuit.


- Lior Aeronwen






←Lior Aeronwen→




Groupe : Naidien
Faction/Caste : indépendantiste !
Métier : Officiellement acrobate, réellement voleuse.
Sexe : femme
Âge : 21 ans
Taille : 1m77
Poids : 60 kilos

Le Joueur

Ton pseudo/Prénom : Maelkran
Age : 22 ans
Ton arrivé ici : I'm Bach !
Ton avis : Ici, c’est chez moi ! J'aime ma maison
Ta disponibilité : Trop de fois pour vous <3


(a) Paolo Barbieri

Caractère


Nan ! Je ne veux pas de votre pitié. Je n’en ai pas besoin, je suis apte à me débrouiller par moi-même. Et si au final j’ai besoin de quelque chose, je viendrais me servir moi-même chez vous. Je me présente, Lior Aeronwen, je suis une charmante personne pleine de joie de vivre et de sympathie. Sauf si vous êtes un ivrian, un noble, un riche ou un militaire. Si vous êtes un noble et riche iviran servant dans l’armée, nous n’avons de facto rien à nous dire.
Plus sérieusement, je déteste ces riches, ces nobles, ces bourges. Ils sont tellement occupés à se toucher dans leurs maisons valant 50 ans de salaire qu’ils ne pensent plus au peuple. Lui, il peut crever de faim et de froid. Tant que les riches ont de quoi bouffer, ils ne voient pas qu’il y a un problème. Ce genre de comportement m’insupporte et me rend malade. Du coup, je me suis fait une spécialité de prendre leurs richesses et de les redistribuer aux gens dans le besoin. Pour moi, je ne garde que ce qui me permettra de vivre et de mieux voler la prochaine fois.
Bon ! En dehors de ma notion de la justice sociale, je vais vous parler un peu de moi ! Je suis une jeune fille bavarde et assez rigolote dans la vie de tous les jours. Je blague, je ne prends rien réellement au sérieux, j’en vois pas l’utilité et puis merde ! Se faire courser par la garde et les voir galérer c’est tordant ! Ils sont rouges, ils soufflent et ils s’empêtrent dans leurs armures. Je suis très sociable avec les gens, j’aime m’amuser et rencontrer du monde, sauf du noble et du riche. Ceux-là, je veux juste rencontrer leurs maisons et leurs bijoux ! Pourquoi cette haine du noble et du riche ? Je vous ai dit que j’étais la fille illégitime d’une servante et du fiston d’une famille de riches naidiens. « Maänadil » je crois qu’elle s’appelait la famille.
Quand je dois « travailler », par contre, je suis extrêmement concentrée et sérieuse. Je n’accepte pas d’aide et je travaille toujours en solo . J’ai quelques règles d’ailleurs, je ne tue pas durant le service, je ne me fait pas voir et si ça arrive, je me tire sans chercher à comprendre. Bon, je crois que j’ai tout dit, il est temps de parler d’autre chose.



Physique


Vous voulez savoir comment je m’habille et à quoi je ressemble ? Vous êtes un noble qui ne me connait que de réputation ? Pourquoi vous voulez savoir à quoi je ressemble ? Vous êtes de la garde c'est ça ?! Gardez les mains en l'air, nan, filez moi votre argent, puis après levez les mains ! Si on vous pose la question « mais elle ressemble à quoi Aeronwen ? », vous pourrez dire exactement ça:
Je suis une jeune femme de 21 ans aux cheveux noirs et au visage fin. J'ai les yeux vert pomme et j'ai toujours ce petit regard « insolent mais pas trop ». C'est une attitude que j'ai travaillé durant des années et j'en suis très fière. J'ai le sourire facile également, vous me verrez rarement faire la tête ou avoir l'air sérieux. Le seul moment où j'aurais l'air de tirer la tronche ou d'être concentrée, ce sera durant mon travail de nuit. On me reconnaitrait à peine tant je fais « peur », si l’on se fie à la description sommaire qu'un de mes collaborateurs aurait fait de moi.
Sur le plan vestimentaire, j'ai un petit faible pour les tenues qui moulent bien et qui sont confortables. Je suis bien foutue, ce serait dommage de ne pas le montrer ! De plus, vous avez déjà essayé de grimper un mur ou de sauter un vide avec une jupe ? Si oui, vous me mentez ou alors vous êtes morts et vous ne le savez pas encore... Je privilégie toujours le noir, que ce soit pour ma tenue de travail que pour ma tenue de tous les jours. C'est une couleur élégante et sobre, et j'adore voir la tête des gens qui me présente des condoléances inutiles.
Je porte une épée Qiang, sans garde, sur le dos, la plupart du temps. Elle est souvent dissimulée sous mes vêtements mais un œil avisé peut la détecter sans trop de difficultés.
Encore une fois, je crois que c'est tout ce que j'avais à dire. Passons  à la suite.



Récit


Bon ! Pour commencer, vous allez me donner votre argent et votre dignité. Ensuite, je vais prendre ce beau butin et le cacher dans un trou, le temps que vous ayez fini de chialer comme des enfants. Je vais vous expliquer comment ça se passe ici, je vole aux riches pour donner aux pauvres. Je suis quelqu'un comme ça, altruiste ! Et même au-delà, je vole pour affaiblir le pouvoir de la noblesse naidienne, soumise à la tyrannie de l'empire Ivria. Si la noblesse est faible, le peuple est fort. Logique, non ? Ça s'appelle la redistribution des richesses et moi j'en suis spécialiste.
Passons rapidement sur ma vie... Je suis la fille d'une servante d'une noble famille. Ma mère a eu la bonne idée de se faire engrosser par le fiston de la famille puis de se faire chasser de chez elle à coups d’arbalète par ses propres parents. Ma mère ne s’est pas trop mal sortie de cette situation, il faut dire qu'elle avait une belle tête et qu'elle savait bien faire l'assistante. Du coup, devinez qui s'est retrouvée à servir de potiche dans un cirque ambulant ? Bah c'est maman Lior ! Et vous savez ce qu'elle a fait fifille Lior (moi en l'occurrence) ? J'ai appris à être souple et leste et jolie. En effet, mes amis, je suis devenue acrobate, je portais une jolie tenue en cuir moulant et je voyais bien les regards très envieux des hommes et femmes.
Grandir dans un cirque ambulant fait que j'ai vu beaucoup de choses. J'ai vu le peuple de mon pays, écrasé par les taxes et les nobles. J'ai vu des nobles nous mépriser comme si notre vie n'avait pas d'importance. J'aime autant vous dire que je l'avais mauvaise et que quand je faisais des représentations, je ne pouvais pas m'empêcher de loucher sur les joyaux des femmes.  Ouais, je regardais ces petits cailloux qui valaient plus que notre cirque entier. J'étais jalouse, je l'avoue et plus le temps passait, plus je me demandais pourquoi ces gens n'utilisaient pas cet argent pour nous aider à vivre.
Quand j'eu quoi, 17 ans, j'ai fait une connerie monumentale. On passait dans un village plutôt cossu à la limite de la frontière naidienne et j'ai vu une fille d'un gros propriétaire se balader avec une parure en perles de culture. Un bel ensemble ! Du coup, après le spectacle, j'ai suivi la gamine jusque chez elle et puis je me suis introduite dans sa chambre pour lui piquer ses bijoux. C'était facile, tellement facile que j'en ai profité pour prendre un peu tout ce que je pouvais. Miroir en argent, bijoux...  Le lendemain, la caravane a levé le camp et on s'est fait rattraper par une colonne de cavaliers peu de temps après.
Ils cherchaient les bijoux dérobées dans la villa, mais j'avais été maligne, ils étaient bien, très bien cachés. Je ne pense pas que vous voulez savoir ce que j'en avais fait. Toujours est-il que ces bijoux se vendirent bien lors de notre halte suivante. Tellement bien en fait, qu'ils rapportèrent plus que nos représentations. Et tout cet argent était pour moi, je l'avais gagné seule et je pouvais en faire ce que je voulais ! Et j'en ai fait ce que voulais, je me suis payé une épée et une superbe tenue en cuir souple, le tout en noir pur et parfait ! À partir de ce moment-là, j'ai entamé une carrière de cambrioleuse la nuit et d'acrobate le jour. Que diantre ! J'étais douée, très douée. Je ne me faisais jamais voir et j'avais toujours de la chance.
Les vrais soucis vinrent de l'intérieur en fait, de la troupe à laquelle j'appartenais. Un jour, un de mes camarades a trouvé une partie de mon butin. Il m'avait laissé deux solutions, soit je partageais avec lui, soit il me dénonçait. J'ai choisi une troisième option : j'ai fait un bisou à ma maman puis j'ai filé en disant que je voulais courir le monde toute seule. Elle n'était pas d'accord, mais j'étais assez grande pour décider ce que je voulais faire de ma vie. Et utiliser mes talents d'acrobates pour voler des gros riches, était ce que je voulais faire.
***
Au début de ma carrière en solo, quand je voyageais toute seule, je n'étais pas aussi généreuse que maintenant. Je gardais mon butin pour moi et je vendais comme je pouvais tout ce qui était vendable. Mais je me suis rendue compte que ça risquait de m'attirer pas mal d'ennuis. En effet, la rumeur d'une voleuse grandissait et les gens n'étaient pas dupes, ils commençaient à se douter que les bijoux que je vendais n'étaient pas tous obtenus légalement.  J'ai donc décidé de changer de tactique : quand je volais, je distribuais une partie de mon butin pour montrer ma sympathie aux gens et étrangement, quand un joaillier de Talehe reçoit un diamant valant 100 pièces d'or, gratuitement, il est moins enclin à refuser un saphir « trouvé par terre ».
Je n’ai pas beaucoup d’autres choses à ajouter sur moi et ma vie, je travaille en solitaire, principalement à Talehe. Mais il m'arrive de faire le voyage jusque Taytambo pour rendre visite à quelques vielles connaissances que je n'ai pas vu depuis longtemps. Je camouffle mes activités criminelles en « tenant » un petit commerce d'objets Nahtki. C'est une misérable masure,  avec deux-trois objets pourris, c'est à peine si ça me rapporte de quoi acheter une miche de pain tous les mois. Mais comme ça, au moins, ça m'éviter de bafouiller quand on me demande ce que je fais dans la vie. Au fil du temps, je me suis créé un petit réseau de contact : un joaillier qui me retaille les pierres que je vole et me donne une partie des bénéfices et un forgeron qui fait la même pour les métaux et les armes. Mais certains objets ne peuvent pas se travestir et je suis obligée de les vendre tel quel. C'est là qu’intervient Tymmy, mon caravanier perso'. Il se charge d'emmener une partie de mon butin très loin pour le vendre. Par exemple, il peut aller au marché de Tadala pour refourguer des vases et des perles de culture. Enfin, vous voyez comment ça marche, un petit groupe efficace et qui rapporte une grosse plus-value.

Vous devez probablement vous dire " mais les échecs, elle connait ?" Oui, je connais les échecs et même plutôt bien. Je ne comptes plus le nombre de fois où je me suis retrouvée avec les gardes d'une maison aux miches. j'ai quelques moments assez mémorables qui me reviennent en tête. Un jour à Taytambo, je suis restée coincée 4 heures dans la penderie d'un noble à le regarder copuler avec sa maîtresse. C'était un moment peu glorieux, surtout quand j'en ai eu marre et que j'ai décidé de me barrer en plein milieu de leurs câlins.En fait, j'ai eu pas mal de mésaventures dans ce genre. Rester bloquée des heures dans une maison car j'ai été assez cruche pour faire du bruit et réveiller ma victime.

Je vous parles de ça, mais je me rends compte du nombre d'occasions que j'ai manquée car j'étais parfois trop confiante ou tête en l'air. Cela m'arrive de temps en temps, une fois que j'ai ramassé mon butin, ça peut arriver que je sois un peu moins professionnelle. Genre je marches dans les couloirs sans faire gaffe et paf ! je tombes sur un serviteur... Dans ce genre de cas, le but c'est de taper les parties et puis de courir dans l'autre sens.

Mais le pire qui me soit jamais arrivé, c'est quand je me suis fait voler une nuit entière d’honnête labeur. Mais genre, je me suis fait avoir comme une bleue. Je marchais dans la rue, sans ennuyer personne, quand un type me percute et puis se barre l'air de rien. Quand je m'en suis rendu compte, j'étais déjà en train de caracoler auprès d'un de mes receleurs. la grosse honte quoi...

Je crois qu'il me reste un petit détail à voir avec vous sur mon parcours. Je vous disais que je refilais une grosse partie de mon argent aux pauvres ? Bah en fait, c'est surtout l'argent que je n’utilise pas. Et plutôt que de m'encombrer avec, en créant donc des preuves potentielles, je préfère le donner. De cette façon, un pauvre petit garde ayant du mal à nourrir sa femme fermera les yeux plus facilement, si je lui donne un petit bonus. Suis-je hypocrite ? Peut-être, mais sûrement moins que vous. Il n'y a aucun mal dedans, c'est juste une plus équitable redistribution des richesses.
Je vais maintenant vous laisser, je dois me rendre dans la demeure d'une duchesse ce soir, je crois qu'elle a reçu une rivière de rubis récemment. Il serait dommage qu'elle soit la seule à en profiter, vous ne pensez pas ?




Code par Moses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena Cahill
- L'Ethnologue controversée -
-Indépendante -

Messages :
348

Date d'inscription :
24/10/2015


Mon personnage
Réputation: Fugueuse à surveiller.
Célébrité: Etranger
Équipement:


L'Ethnologue controversée --Indépendante
avatar

MessageSujet: Re: Lior une voleuse bavarde. [Finie]   Sam 4 Fév - 16:29

Oy ! Comme je t'ai dit, tout est ok. Je vais pas te faire un long discours Very Happy

Célébrité : tu es étrangère, et vu tes activités, c'est peut être mieux pour toi.
Réputation : Tu l'es l'Agile voleuse
Relations : Tu es neutre avec tous les peuples, hormis avec les Naidiens où tu souffres d'un léger malus (450/1000). En effet, même s'ils ignorent tes activités, ils peuvent se montrer méfiant avec une femme de ton âge, pas mariée et au commerce peu florissant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uldlo.forumactif.org/
 
Lior une voleuse bavarde. [Finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maelya [Pirate, voleuse & Assassin]
» Seule... mais toujours bavarde !
» Eleys [Voleuse et aventurière]
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» *. Kyra Nïran [Assassin, voleuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noren :: Administration :: Les personnages :: Les habitants de Noren-
Sauter vers: