RSS
RSS

Plusieurs prédéfinis attendent pour être adoptés ! Viens les découvrir. Groupe à privilégier : Terrans. Le forum est officiellement ouvert depuis le 06/08/2016. N'hésite pas à t'inscrire ou à faire une demande de partenariat.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shayan Raakin
- Nomade -
Messages :
8

Date d'inscription :
09/08/2017


Mon personnage
Réputation: Fidèle parmi les fidèles
Célébrité: Etranger
Équipement:


avatar

MessageSujet: [flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa   Dim 20 Aoû - 14:34

La mort n'est que le début d'une nouvelle vie
Voilà déjà des lunes qu'il est malade. Bien qu'il l'évitait, Shayan ne pouvait ignorer l'état de santé de l'époux de Sirÿa qui s'aggravait de jour en jour. Plus le temps passait, et plus la maladie le rongeait. Bientôt, en plus d'attaquer sa tête, elle attaquerait surement le reste de son coeur. Si tant est qu'il en possédait un. Le visage fermé, il observait la pièce en face de lui sans y pénétrer.

Il y avait quelque part cette peur ne pas savoir dont quel mal souffrait l'homme. Si ce mal se répandait sur lui et Sirÿa, il n'osait imaginé ce que l'impact pourrait avoir sur la suite des événements. Un fin sourire s'étira sur le bord de sa lèvre en pensant que Sirÿa avait été l'objet de ses pensées égoïste le temps d'une seconde. Son demi-sourire se perdit lorsque la voix de Sirÿa s'éleva au dessus de ses pensées. Il n'osait pas réellement bouger, ne sachant pas comment agir ou ne pas agir. Shayan restait assit là, sur ce siège, solidement comme un rocher inébranlable malgré l’atmosphère de plus en plus pesant de cet abri.

Comme un sort inévitable, un nouveau né que l'on arrache à la naissance à sa mère, ce fut un moment dur, même pour lui qui n'appréciait fort guère l'homme qui se hissait fasse à la mort dans un combat perdu d'avance.

Il osa poser son regard dans celui de Sirÿa, cherchant à la comprendre, à comprendre sa peine, à montrer qu'il était là. Aucun son ne sortit de ces lèvres ce jour-là, aucun. Il ne pouvait pas. Shayan savait qu'il ne trouverait pas les mots, qu'ils étaient inutiles.

Le plus loin qu'il se remémorait, il n'avait connu de grand amour. N'ayant eut guère le temps de s'en préoccuper, ce n'était pas dans son objectif de vie au sein de son clan. C'était même pour ses vieux jours. Alors qu'une si petite créature fragile et jeune puisse être aussi désemparée par la condition actuelle lui était hélas bien étranger. Cependant, il serait là, comme il l'avait été depuis de nombreuses lunes à présent.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirÿa Rahji
- Sédentaire -
Messages :
52

Date d'inscription :
11/11/2016


Mon personnage
Réputation: Angoissée caractérielle
Célébrité: Habitant
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: [flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa   Dim 20 Aoû - 15:25

Ses yeux rouges trahissaient sa fatigue et ses pleurs. Son teint était à peine plus coloré que celui de son époux. Son corps continuait de trembler malgré la couverture qui était été déposée sur ses épaules. Sirÿa attendait la fin au chevet d'Ajlan. Chaque inspiration de l'homme sonnait comme un gémissement plaintif. L'air peinait à se frayer un passage jusqu'aux poumons malades. Le marchant sombrait dans l'inconscience depuis le début de la nuit.

La main de la jeune femme quitta celle de son époux pour venir se poser sur son ventre. Sa condition n'était qu'à peine visible. Que dira-t-on en la voyant enceinte et veuve ? On la prendrait en pitié. Sirÿa détesta cette idée et en aurait pleuré s'il lui restait encore des larmes.

Ses lèvres s'étirèrent en un sourire las lorsque les mouvements de la poitrine d'Ajlan ralentirent. De sa main, elle vint dégager le visage des cheveux collés par la transpiration. La fièvre refusait de quitter le malade. Elle le tourmenterait donc jusqu'à la fin. Cette dernière n'allait plus tarder. L'homme semblait dormir à présent et sa respiration se résumait en un mince sifflement continu. Lorsque le silence arriva, la nouvelle veuve chercha à appeler quelqu'un, n'importe qui, mais le son s'arrêta dans sa gorge. Elle ferma les yeux et déposa un baiser sur le front encore humide en guise d'au revoir. Les anciens du marché l'avaient aidé à se préparer à cette épreuve. Ses bras virent ensuite se croiser sous sa poitrine, protégeant ainsi la seule famille qui lui restait.

"Ajlan ? Tu es encore là ?"

Bien sûr, le corps resta inerte. La jeune femme fut secouée d'un nouveau sanglot, se recroquevillant sur elle-même. Ce dernier passa vite et la jeune femme releva la tête et fut surprise par le regard de Shayan. Il était si calme qu'elle en avait oublié sa présence. Ses lèvres remuèrent mais les pleurs obstruaient encore sa gorge. Elle déglutit mais senti les larmes revenir. Ses yeux transmettait la peur. Si on l'avait aider à accepter la mort inévitable de son époux, elle ignorait cependant ce qu'elle devait faire maintenant que c'était arrivé.

"Shayan, qu'est-ce que je dois faire ?"

Son corps continuait d'être secoué par des pleurs invisibles. Sa voix était faible. Ses yeux brûlaient et elle était loin d'adopter sa posture fière habituelle. Elle voulu se lever pour quitter la pièce, la vue du corps devenait insupportable, mais elle ne put faire un seul pas, si fatiguée et bouleversée qu'elle était. Son regard revint sur son garde du corps et suppliait pour de l'aide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayan Raakin
- Nomade -
Messages :
8

Date d'inscription :
09/08/2017


Mon personnage
Réputation: Fidèle parmi les fidèles
Célébrité: Etranger
Équipement:


avatar

MessageSujet: Re: [flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa   Mar 22 Aoû - 23:11

La mort n'est que le début d'une nouvelle vie
Le souffle court de la jeune femme le rendait interdit. Ses larmes, sa fierté les dissimulant, ou tentant du moins, le rendait meurtri. Malgré les supplications de celle-ci, il ne pouvait sortir un mot. Son silence devait être comme une lame dans le corps de la jeune femme, mais il était incapable de sortir ne serait-ce qu'un son. Il ne savait quel mot, quelle phrase, celle-ci attendait. Que faire ? Il n'en savait rien, si ce ne sont les rituels appris, les coutumes, les uses, et toutes ces choses traditionnels et rituels qu'on pouvait offrir, mais rien de... concret qui pourrait aider Sirÿa à surmonter sa peine.

Il se contenta de la regarder et de se lever. Ses pas se faisaient lourds alors que sa destination se rapprochait de plus sans que son regard ne la quitte. Il se mit à ses côtés, silencieux, déviant son regard vers le corps sans vie. Son âme était déjà partie. Il garda pourtant un sang-froid sans limite envers cette femme, pour cette femme. Il resta simplement là, le souffle calme, la respiration contrôle, les muscles tendus, à ses côtés. Si proche, pourtant sans la toucher, sans communiquer. Il resta juste à ses côtés et c'est tout ce qu'il pouvait lui offrir à cet instant, muait de ses mots.

Il aurait pu poser sa main sur sa tête, il aurait pu la rassurer d'une manière totalement informelle et impersonnelle. Il connaissait les mots, il connaissait les paroles réconfortantes que tous pourraient dire. Mais il ne les dit pas. Cela ne venait pas de lui, de son cœur, de son âme. Il ne savait quoi dire, et bien, il ne dirait rien dans ce cas.

Le silence se fit de nouveau, mais cette fois-ci, au lieu de peser, celui-ci se fit plus doux, plus naturel. Il sentait que sa présence à ses côtés, redonnait vie à la petite créature suffocante. Sirÿa était tel un petit animal blessé, apeurée de ce que la vie pouvait lui offrir en cet instant. Shayan avait décidé d'être celui qui resterait inébranlable près d'elle. Qu'elle pleure, crie, hurle, perde son sang-froid, retrouve la candeur ou la froideur d'une dame, se mente à elle-même, reste emprisonnée dans sa bulle ou devienne une toute autre femme forte et un tant soit peu folle... Il resterait là.

Ce sont ses pensées en cet instant, et il était loin de se douter qu'elles ne changeront pas avec le temps.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -



MessageSujet: Re: [flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa   

Revenir en haut Aller en bas
 
[flashback] La mort n'est que le début d'une nouvelle vie | Sirÿa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Quand la mort frappe à votre porte... [Clos]
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noren :: Désert Nakhti :: Les plaines ensablées :: Le marché aux esclaves-
Sauter vers: