RSS
RSS

- Forum RPG mêlant fantasy et science fiction.

AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Nous avons 4 prédéfinis recherchés ! Tu les trouveras sur la barre latérale
    Une question à nous adressez ? Pose là par ici !
    Ton compte a été supprimé lors du recensement ? Tu peux demander à le récupérer dans la partie questions. Pense à nous donner assez de détails pour prouver que c'est bien toi.

    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 5
    Date d'inscription : 22/05/2018
    le Mer 23 Mai - 16:35

    IMAGE PRESENTATION
    Naya Shang


    Votre personnage ?

    Groupe ⊱ Qiang
    Faction ⊱ prêtresse
    Sexe ⊱ féminin
    Âge ⊱ 30 ans
    Vous ?

    Pseudo ⊱ Idril Palanén
    Âge ⊱ 25 ans
    Tes disponibilités ⊱ Tous les jours h24.
    Ton arrivée ? ⊱ Via plusieurs partenaires, notamment Azzura où je joue également et sur Madelle et la Caverne aux lucioles où je viens de m'inscrire pour les deux.

    Physique


    ⊱ Taille 1m68.
    ⊱ Poids 53 kg
    ⊱ Couleurs des cheveux marrons foncés
    ⊱ Couleur des yeuxmarrons
    Naya possède de longs cheveux marrons qui sont de la même couleur que ses yeux. Au soleil, on peut apercevoir plusieurs variétés de la couleur marron sur  ses mèches. Naya aime les attacher en un chignon ou en faire une longue tresse pour se dégager la vue lorsqu'elle travaille ou pratique une quelconque activité. Elle possède une peau clair, d'un blanc presque pure qui hypnotise toute personne qui la voit. Naya aime particulièrement portait de longues robes en soie lorsqu'elle ne porte pas celle qui lui est attribuée pour son travail. Elle prend très soin d'elle et fait tout pour garder sa taille fine et élancée qu'elle possède. Elle est fière de sa taille qu'elle juge parfaite. Mais la beauté est loin d'être parfaite et Naya possède une petite tache de naissance juste sous ses fesses. Celle-ci reste donc invisible au public mais elle craint que ses anciennes relations en amoureuse en parle autour d'eux et que cela ne gâche la beauté qu'elle s'efforce de garder. Quelques cicatrices de ses combats sont également dissimulés grâce à de la poudre ou aux longues manches de ses robes.


    Psychologie


    ⊱ Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
    Conan Doyle
    Naya possède un esprit très pratique, qui va directement à l'essentiel. Elle est très observatrice en plus de posséder une intelligence et un grand savoir sur son peuple, ce qui lui permet de souvent deviner juste lorsqu'elle doit tirer des conclusions sur une affaire quelconque. Une fois qu'elle a prit une décision, elle ne revient jamais sur sa parole ce qui l'a met parfois en grand danger. Elle est très amoureuse de son époux, Sam et fait partie de ces femmes qui ne supportent pas l'infidélité. La-dessus, elle a bien de la chance car Sam est également fou d'elle et éprouve pour sa bien aimé un grand respect qui est mutuel. Outre toutes ses qualités, elle a tendance à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Naya peut parfois se montrer maladroite et enchaîner les quiproquos mais elle parviendra, en général, à les résoudre sans heurte. Elle possède une mémoire sélective ce qui lui fait souvent oublier les noms des gens auxquels elle accorde peu d'importance ou qu'elle rencontre tout juste. En revanche, elle se souviendra de tout ce qui lui semblera important sans même parfois se rendre compte que cela peut blesser certaines personnes autour d'elle pour qui, justement, cela est important.


    Histoire


    ⊱ Métier Prêtresse
    ⊱ Origines Ushi
    ⊱ Lieu de résidencePendan
    ⊱ Voyage-t-il/elle ? Oui
    Naya naquit en l'an -16 durant les temps nouveaux. Sa famille vivait de la pêche en Ushi et possédaient une dizaine de bateaux qu'ils louhaient à d'autres pêcheurs pour gagner davantage d'argent. Elle venait d'une famille aux revenus élevés, riche mais cela ne l'empêchait pas de se mêler à des moins pauvres, ayant un esprit très ouvert. Un jour, alors qu'elle s'amusait avec un autre enfant dans la forêt, elle récupéra une branche d'arbre qu'elle se mit à tournoyer autour d'elle. Le lardon s'était à pleurer, ayant peur de ses gestes précipités, mais un adulte qui passait à ce moment là lui cria d'arrêter pour ne pas se blesser.

    Ce même homme la raccompagna à ses parents pour leur expliquer ce qu'il avait vu et quelques jours plus tard, lors de son septième anniversaire, deux inconnues venir la chercher pour lui expliquer qu'elles constituaient son escorte pour l'emmener à Kokora, là où elle apprendrait à réellement se battre et à apprendre diverses leçons afin d'avoir un métier digne de ce nom plus tard. Ravie de pouvoir partir en voyage et d'aider financièrement ses parents par la suite, elle promit à ces derniers de rentrer le plus rapidement possible après ses leçons. Elle ne s'attendait pas à ce que cela soit si long et si rude comme apprentissage. Il fallait croire que son jeu de main avec son bâton demeurait bien fade pour les enseignants à Kokora, puisque Naya ne réussit jamais à s'adapter au rude apprentissage qu'on lui imposa de suivre. Il devint rapidement évidant pour ses professeurs que le combat ne serait pas sa force. Ceux-ci lui conseillèrent de se tourner davantage vers la religion afin d'exercer le métier de prêtresse.
    La jeune fille se montra fort intéressée par cette discipline, bien que cela ne rapporterait pas suffisamment d'argent pour combler le bonheur de ses parents. Entre temps, elle poursuivit tout de même ses entraînements obligatoires au combat et développa ses compétences dans la matière en combat éloigné grâce à ses dons en tire à l'arc.  
    Enfin, après avoir vécus près de dix ans à Kokora, à améliorer ses capacités mais aussi, à exercer  différents métiers pour gagner de l'argent, elle choisie de devenir une prêtresse officielle.

    Durant son voyage du retour, à Ushi, elle rencontra un jeune garçon de son âge, Sam Cambot, avec qui elle se lia d'amitié. Sa formation lui avait permit de connaître la place des hommes dans leur société mais elle ne souhaitait pas en tenir rigueur et tous deux se rapprochèrent rapidement après qu'il l'eu sauver d'une bête peu amicale durant un combat violant. Le jeune homme l'avait surprise en la défendant tant bien que mal malgré son interdiction de posséder des armes. Ils sauvèrent, par la même occasion, un petit écureuil qui décida de leur rester fidèle. En particulier envers Naya qui était celle qui l'avait réellement sauver alors que son nie se trouvait en équilibre sur une branche d'arbre. Naya  le baptisa  Nox et depuis, ils ne se quittaient plus. La jeune fille et le garçon apprirent chacun à communiquer avec l'autre. L'un l'aidant à se battre en combat rapproché sans utiliser d'arme et l'autre, s'appliquant à lui enseigner le tire à l'arc.

    Lorsque la jeune prêtresse arriva dans son village natal, elle apprit avec tristesse que ceux-ci étaient morts lors d'une sortie de pêche en pleine tempête. Leur entrepreneur avait insisté pour qu'ils sortent afin de lui rapporter une grosse commande pour une fête entre riches marchands. La nouvelle lui brisa le cœur et suite aux recommandations de son voisin, qui n'était nul autre que le vieil homme qui l'avait ramené chez elle lorsqu'elle était enfant, elle alla prier sur leur tombe avec son ami. Celui-ci demeurait caché sous une cape et passait pour un muet afin de ne pas attirer l'attention sur lui. Pour les deux jeunes gens, il était évidant qu'il leur faudrait quitter la région s'ils désiraient rester ensemble. D'autant plus que petit à petit, des sentiments amoureux sincère naquirent entre eux. Ils se devaient de demeurait cacher pour éviter toute représailles sur leur relation. Peu de temps après, ils quittèrent définitivement cette ville, Naya, ayant le cœur remplit de vengeance envers ce riche marchand mais elle ne possédait aucune force, rien qui pourrait lui permettre de l'approcher pour cela. La jeune fille ne désirait en aucun cas le tuer mais le détruire suffisamment pour que plus jamais il ne puisse nuire aux plus faibles que lui.

    Quelques temps plus tard, à l'âge de dix-huit ans, Naya trouva du travail dans un temple à Penden dans lequel elle tenait également un poste de responsable de la bibliothécaire. Ainsi, elle pouvait à loisir pratiquer sa passion de lire les livres qu'elle rangeait ou restaurait tout en exerçant ses activités de prêtresse. Sam, quant à lui, s'était décidé à rejoindre un gang de voleur. Au début, Naya lui en avait beaucoup voulut du faite qu'il désirait se tourner vers ce genre d'activité, mais il lui apprit plus tard que leur chef volait uniquement aux bourgeois. En repensant à ce marchand responsable de la mort de ses parents, elle décida alors de le laisser faire. D'autant plus que Sam n'avait guère le choix, il se devait de rester cacher s'il désirait vivre libre. La prêtresse savait également que bientôt, ils pourront également se marier et cet acte permettrait aussi de falsifier les activités néfastes de Sam car qui irait penser que l'époux d'une prêtresse serait un des voleurs les plus recherchés dans la ville ? En effet, suite à cette série de vole dont seuls les bourgeois et les nobles étaient visés, ceux-ci s'étaient décidés à se regrouper entre eux afin d'accorder une récompense à quiconque attraperait ces voleurs.
    Naya restait également toujours avec Nox, dont l’écureuil était peu à peu devenu l'emblème du temple puisque les visiteurs adorait le caresser lorsqu'il se laissait faire. Nox refusait rarement des câlins. Il passait souvent son temps à gambader dans la ville et beaucoup le reconnaissait car il s'agissait sûrement du seul écureuil dressé de la région.  

     On aurait pu croire que se serait alors le commencement d'une nouvelle vie mais un beau jour, durant l'un de ses voyages entre plusieurs temples pour retrouver un livre rare, elle rencontra un jeune garçon qui semblait blessé et épuisé. Terrifiée par son état, elle lui demanda ce qu'il s'était passé.

    << - Des hommes se sont emparés de mon village ! Ils nous ont attaqué pendant notre sommeil cette nuit mais... mais ce sont des hommes et ils n'ont pas le droit d'être armé chez nous n'est-ce pas ? Mes parents m'avaient caché dans le sous sol de la maison durant leur attaque et ils m'ont toujours dit que je ne devait pas me battre parce que sinon, je pourrais avoir de gros problèmes... Mais... mais je voulais quand même les arrêter, peu importe comment ! Quand ils ont eu fini de tout cassé, je suis sorti pour me venger. Ils étaient une bonne dizaine si vous voulez mon avis... Ils avaient tout un campement et j'ai compris que je ne pouvais rien contre eux. Quand j'ai voulu partir, je me suis pris les pieds dans une branche. Ils m'ont vu et ils m'ont tabassé presque à mort...>>

    Incapable d'en dire plus, le jeune lardon, qui ne devait pas avoir plus de douze ans, éclata en sanglot contre  la jeune prêtresse qui serra des poings tant cette aversion la brûlait de l'intérieur. Comment ces hommes pouvaient ils en venir aux mains, à plusieurs qui plus est, contre un enfant si gentil ? En avisant le foulard blanc et un pan de robe blanche qui sortait du sac du garçon (qu'elle n'avait alors, même pas remarqué) elle lui jeta un regard suspicieux.

    <<-Ce... c'était les vêtements préférés de ma mère, je ne pouvais pas les leur laisser..., balbutia-t-il faiblement.
    -Ne crains rien petit, le rassura-t-elle avec douceur, si tu me promets de ne rien à dire à personne de ce qui va se passer à présent, je te promet de venger moi-même tes parents.>>

    Le jeune garçon promit et ce fut avec surprise qu'il vit la femme devant lui récupérer les vêtements dans son sac et partir avec dans la forêt, là où il lui avait indiqué, tantôt, l'emplacement du campement de ces hommes.
    Naya les trouva rapidement et, habillée de sa nouvelle tenue blanche avec son visage recouvert du foulard tout aussi blanc, elle s'avança d'un pas rapide vers ce groupe d'homme répugnant devant elle, récupéra une de leurs épées sur le sol et grâce à ses leçons de combats à Kokora et par Sam, elle parvint à tous les assommer puis à les attacher contre un arbre sans qu'ils ne puissent rien reconnaître d'elle. La jeune femme était essoufflée, bien que ses progrès dans le combat demeuraient incontestables, elle était loin d’atteindre le niveau d'un professionnel ou celui de Sam qui s'était encore plus entraîné depuis qu'il avait rejoint ces voleurs.  Après cela, elle retourna auprès du garçon, sa robe blanche, tachée de sang, rangée en boule dans son sac. Elle le souleva très facilement, son poids léger, l'inquiétant beaucoup. Naya le porta jusqu'à la ville, le mena dans un hôpital et disparue juste après pour prévenir l'armée qu'un groupe d'homme se trouvaient attaché dans la forêt.

    Depuis lors, Naya s'était beaucoup rapprochée du garçon, qui s'appelait Xia, à qui elle apprit même en secret, avec Sam, quelques techniques pour se défendre sans arme. Entre temps, son ami était devenu son époux, fidèle et très amoureux tout comme elle. Sa guilde avait perdu son chef quelques temps après leur mariage et rapidement, la prêtresse avait eu l'idée de vêtir les vêtements blancs de la mère de Xia pour défendre les plus faibles en assommants à chaque fois ses victimes, sans les tuer et de prévenir l'armée ensuite sur leurs emplacements. Son but demeurait avant tout de récolter de précieuses informations pour retrouver l'entrepreneur qu'elle considérait comme responsable de la mort ses parents afin de le détruire comme les autres.
    Elle s'était même forgée un signe qui permettait de la reconnaître entre mille lorsque, petit à petit, ses actes furent comptés sur la place du marché. L'armé et le gouvernement de sa province commençaient d'ailleurs à s'inquiéter de sa réputation, persuadés qu'un jour ou l'autre, cela leur portera préjudice et depuis peu, ils placardaient les murs de la ville d'affiches pour sa capture. Le noble seigneur la désirait vivante et ses conseillés faisaient tout pour la retrouver, dieu seul savait pourquoi...

    Sam s'inquiétait beaucoup à ce sujet mais tous deux se serraient les coudes et avaient pris la tête de la guilde des voleurs de la province. Leur concept avait quelque peu changé car maintenant que Naya s'était proclamée chef à son tour, ils voler toujours aux riches, certes, mais désormais, ils donnaient la moitié de leurs butins aux pauvres et leurs victimes demeuraient uniquement les bourgeois et les nobles pervertis qui ne respectent ni les lois, ni le peuple faible.



    avatar
    - Civil -
    Voir le profil de l'utilisateurhttp://z-epidemie.forumactif.com/
    Messages : 42
    Date d'inscription : 26/06/2017

    Mon personnage
    Réputation: Saisonnier docile
    Célébrité: Etranger
    Équipement:
    le Mer 23 Mai - 18:07

    Salut et bienvenue !
    Bonne continuation pour ta fiche. Si tu as des questions, hésite pas.



    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 5
    Date d'inscription : 22/05/2018
    le Mer 23 Mai - 19:54

    Merci à toi, je me demandais s'il pouvait y avoir des relations amoureuses entre plusieurs groupes ? Par exemple, est-ce qu'une Qiang peut être en couple avec un Terran ?

    avatar
    - Intrépide -
    Voir le profil de l'utilisateurhttp://vidar-89-05.forumactif.com/
    Messages : 316
    Date d'inscription : 24/10/2015

    Mon personnage
    Réputation: Fugueuse à surveiller.
    Célébrité: Etranger
    Équipement:
    le Mer 23 Mai - 21:07

    Avec un terran, c'est très rare puisque la majorité sont encore au campement. Après, tu peux imaginer un dissident s'étant éloigné du campement mais dans ce cas là, la relation sera récente. Pour les autres groupes, ça peut etre mal vu, surtout s'il s'agit d'un Ivrian, mais c'est loin d’être impossible Smile.



    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 5
    Date d'inscription : 22/05/2018
    le Mer 23 Mai - 22:23

    Bon, finalement, je suis partie sur totalement autre chose ! Donc j'espère que cette histoire ira ? Je voulais savoir s'il y avait un moyen de faire en sorte que effectivement, il y a bien des complices autour de Nawel qui l'informent et que cela soit considéré comme une organisation secrète pour laquelle les futurs joueurs (ou même les anciens) pourraient y entrer ?

    avatar
    - Indépendantiste -
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 214
    Date d'inscription : 17/02/2016

    Mon personnage
    Réputation: Sur le point de basculer
    Célébrité: Reconnu
    Équipement:
    le Sam 26 Mai - 1:39

    Bonjour !

    Tout d’abord, bienvenue !

    Ensuite, concernant ta fiche, nous avons un certain nombre de remarques. Nous avons, en effet, du mal à cerner le caractère de ton personnage et relevé des invraisemblances dans son histoire :

    - Premièrement, ton personnage change de nom en cours de route : tu passes de Naya à Nawel. Au passage, « Naya » sonne bien plus qiang que « Nawel », qui sonnerait plus nakhti.
    - Petit détail, l’an -16 n’est pas dans les Temps nouveaux mais dans la Guerre sans fin ;
    - Une dizaine de bateaux, ça en fait une famille riche ! Parce qu’il leur a fallu les acheter, ces navires ;
    - À quoi penses-tu quand tu parles d’exercer différents métiers pendant sa formation à Kokora, concrètement, et qu’est-ce que c’est censé apporter à Naya ? Sache qu’elle n’aurait pas besoin de chercher à financer ses études (qui sont gratuites) et ensuite, vu son acharnement dans son entraînement, es-tu sûre qu’elle aurait le temps et l’envie de faire autre chose ?
    - Si elle est entrée à Kokora avec l’idée d’aider financièrement sa famille, pourquoi par la suite devenir prêtresse, métier qui n’est ni lucratif ni en rapport avec sa formation ? Surtout chargée de la bibliothèque : ça n’a pas vraiment fait partie de son éducation, dans laquelle elle s’est pourtant tant investie… On aimerait savoir comment elle en arrive, premièrement à être intéressée par cette carrière et deuxième, à renoncer (ou à modérer) à son intention d’aider sa famille. Et surtout, ce poste, basé dans un temple (où les hommes ne sont pas autorisés) paraît d’une part assez peu compatible avec les déplacements fréquents que son activité de « justicière » doit demander, et d’autre part complètement incompatible avec la présence auprès d’elle au quotidien de son protégé ;
    - Après sa sortie de Kokora : elle a été la meilleure élève de son année mais elle a besoin d’un garçon (considéré comme le « sexe faible », tu sembles l’avoir compris) pour se défendre face à une bête sauvage ?! D’autant que quelques temps plus tard, elle met à terre, à elle seule, une dizaine d’hommes…
    - Concernant l’idée de laisser son ami à Ushi avec l’espoir de régler le conflit alors que l’armée est déjà sur place : il n’est pas soldat, il est étranger, en quoi est-ce qu’il pourrait aider ?
    En fait, je pense que cette précision n’a pas vraiment d’intérêt. Nous ne souhaitons pas intégrer dans le contexte, déjà fourni, des troubles trop importants dans cette grande ville qu’est Ushi (à moins que tu aies des idées pour exploiter cela de façon intéressante), donc laisser entendre que c’est quelque chose de gros (puisque l’armée intervient) et que c’est encore en suspens ne nous plaît guère. Il peut y avoir eu des violences qui ont conduit à la mort de ses parents mais elles seraient restées limitées, et elle pourrait s’être séparé de son ami pour bien d’autres raisons. Mais on peut en discuter.
    - L’écureuil dressé pour chercher des livres nous paraît complètement tiré par les cheveux ! Que ferait-il exactement, que rechercherait-il (tous les livres, des livres particuliers ?), comment pourrait-il les reconnaître s’il cherche quelque chose de particulier, pourquoi aurait-elle besoin de lui au point de prendre la peine de le dresser… ?
    - Concernant l’histoire du petit garçon : si ce ne sont pas des nomades, qui sont-ils ? Des Qiang ? Ce serait stupide pour des Qiang d’essayer de se faire passer pour des Nakhta, ce serait comme si des Japonais essayaient de se faire passer pour des Marocains : ils seraient très peu crédibles. De plus, des troupes de brigands qiang hommes parcourant la campagne de Noren, ce serait comme des troupes de brigands femmes dans notre Moyen Âge… Pas totalement impossible, mais pas du tout fréquent.
    - Que Naya soit une sorte de « justicière » ne nous dérange pas mais qu’elle soit recherchée par l’armée signifie qu’elle s’en prend à des gros bonnets, faut que tu en aies conscience. Pour que le gouvernement et l’armée s’en mêlent, c’est qu’on marche sur leurs plates-bandes, et donc qu’on ne parle pas de simples voleurs de poules. Dans une société type « médiévale », la justice est très décentralisée, laissée aux dirigeants locaux. Le gouvernement central ne se mêlerait que d’affaires importantes. Cela semblerait plus vraisemblable qu’au moins dans un premier temps, elle ne dérange que la gouverneure de sa province, par exemple, qui ne supporterait pas de voir son autorité court-circuitée par une anonyme.

    Pour finir, on a relevé des fautes d’orthographe et des coquilles (« louvaient » au lieu de « louaient », « lardon » au lieu de « garçon » probablement…) donc merci de relire tout ça.

    Pour ta question sur une organisation secrète : tu es bien sûr libre de créer les liens que tu veux avec les autres joueurs et d’en faire la publicité sur ta fiche de liens par exemple, mais de notre côté, nous ne souhaitons pas lui donner une existence « officielle » au sein du forum, à moins que nous ne voyons qu’elle prend de l’importance et pourrait jouer un rôle intéressant. Là encore, le but est de ne pas alourdir un contexte déjà, nous semble-t-il, bien étoffé.

    Nous restons bien sûr disponibles si tu as des questions ou veux discuter de tout ça, ici ou par mp Smile




    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 5
    Date d'inscription : 22/05/2018
    le Jeu 31 Mai - 13:49

    Bien le bonjour !
    Déjà, merci pour ces retours sur ma fiche, j'ai corrigé tout ce que vous m'avez dit sur ma fiche.
    Sauf pour le terme "lardon", en effet, ce mot est aussi un synonyme pour désigner un jeune enfant. Vous pouvez vous même vérifier sur un site de synonyme si vous le désirez.

    Du coup, j'ai également modifié la partie où je dis qu'elle vient d'une famille pauvre pour dire qu'elle venait d'une famille riche. De même que j'ai pas mal étoffé l'histoire de Zhan, son ami d'enfance et j'aimerais proposer cette affaire dans les suggestions pour en faire un event si vous êtes d'accord.

    Pour la guilde, je ferais comme vous l'avez suggéré, je proposerais un lien pour cela aux autres joueurs et d'ailleurs, je proposerais également en prédéfini Zhan et le jeune garçon Xia.

    Voili, voilou s'il y a autre chose à changer, je le ferais alors n'hésitez pas ! Smile

    avatar
    - Intrépide -
    Voir le profil de l'utilisateurhttp://vidar-89-05.forumactif.com/
    Messages : 316
    Date d'inscription : 24/10/2015

    Mon personnage
    Réputation: Fugueuse à surveiller.
    Célébrité: Etranger
    Équipement:
    le Ven 1 Juin - 0:56

    Bonjour !
    Désolée d’insister mais tes corrections ne nous conviennent pas. Déjà, de façon générale, nous avons l’impression que tu as changé des mots par-ci par-là sans vraiment revoir l’ensemble, ce qui fait des paragraphes manquant de cohérence : le passage du combat contre la meute avec Zhan par exemple. Il reste également des fautes assez visibles : « deux inconnues venir la chercher » / nie au lieu de nid.
    - Tu n’expliques toujours pas pourquoi devenir prêtresse alors qu’elle a été entrainé à combattre, qu’elle soit douée pour et qu’elle à l’air d’aimer ça ;
    - Bien que modifiée, la capacité de Nox a trouver des livres nous paraît toujours un peu tirée par les cheveux ;
    - Des malfrats qui aident l’armée, c’est un peu antinomique. De plus, le fait que les hommes ne portent pas d’armes n’est pas juste une histoire de loi mais vraiment de mentalité : les hommes entendent tout au long de leur vie qu’ils sont le sexe faible, qu’ils sont destinés à s’occuper de la maison et des champs. Je caricature un peu mais il s’agit bien d’une sorte de lavage de cerveau. Tu as l’air de penser qu’il est aisé pour eux d’aller à l’encontre de l’interdiction de tenir les armes (puisque tu mentionnes différents groupes d’hommes qui le font), mais il faut bien se rendre compte que c’est extrêmement rare ;
    - Comme dit dans le message précédent, nous ne voyons pas l'intéret pour des qiang de prétendre qu'ils sont des nomades nakhti, la différence physique est flagrante et le mensonge sera immédiatement éventé ;
    - Concernant un event à Ushi, cela soulève plusieurs problèmes : nous sommes en train de faire avancer la rencontre entre les terrans et les noriens, ayant donc un impacte plus large sur l'histoire et étant prioritaire. De plus, nous n'avons aucun membre (il me semble) jouant à Ushi et faire un event sans que personne ne puisse participer est d'un intéret limité. De plus, l'origine des évènements ne nous paraît pas bien claire : des marchands menaient un trafic de plantes médicinales avec la complicité de nomades Nakhti, c'est ça ?

    Voilà ! Si tu as besoin de précisions, nous restons disponibles. Bonne soirée !




    avatar
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 5
    Date d'inscription : 22/05/2018
    le Jeu 14 Juin - 21:25

    Salutation !

    J'ai enfin modifié ma fiche et j'espère que cette fois sera la bonne ! Wink

    Contenu sponsorisé




    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum