RSS
RSS

- Forum RPG mêlant fantasy et science fiction.

AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Nous avons 4 prédéfinis recherchés ! Tu les trouveras sur la barre latérale
    Une question à nous adressez ? Pose là par ici !
    Ton compte a été supprimé lors du recensement ? Tu peux demander à le récupérer dans la partie questions. Pense à nous donner assez de détails pour prouver que c'est bien toi.

    avatar
    - Indépendant -
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 2
    Date d'inscription : 24/04/2018

    Mon personnage
    Réputation: Marginal noctambule
    Célébrité: Etranger
    Équipement:
    le Jeu 31 Mai - 3:03

    IMAGE PRESENTATION
    Svan Cornell


    Votre personnage ?

    Groupe ⊱ terran
    Faction ⊱ indépendant
    Sexe ⊱
    Âge ⊱ 23 ans
    Vous ?

    Pseudo ⊱ Derman
    Âge ⊱ 21 ans
    Tes disponibilités ⊱ De temps en temps
    Ton arrivée ? ⊱ ma petit copine

    Physique


    ⊱ Taille 175cm
    ⊱ Poids 70 kg
    ⊱ Couleurs des cheveux brun
    ⊱ Couleur des yeux vert
    Il n’est pas très grand mais son travail sur le Vidar en tant qu’éboueur recycleur et son mode de vie simple lui a forgé une certaine carrure dont il lui arrive parfois d’être fier, le soir, tout seul devant sa glace.

    Ses cheveux bruns coupés à la main et son visage en lame de couteau auraient pu lui valoir un certain succès. Mais son travail de nuit, son manque de sommeil et son addiction à la nicotine lui donnaient un aspect usé, voir effrayant, sur le Vidar. La longue cicatrice qu’il arbore à la jambe droite joue encore aujourd’hui sur cette démarche que beaucoup qualifie de nonchalante qui ne joue pas vraiment en sa faveur.

    Depuis son arrivée sur Noren, sa démarche semble pourtant plus affirmée. Prendre le soleil parait faire du bien à son physique comme à son mental. Tant qu’il lui reste quelques cigarettes.


    Psychologie


    ⊱ “Les bavards sont les plus discrets des hommes : ils parlent pour ne rien dire.” (Voltaire)
    Svan Cornell ne désirait rien d’autre que la paix sur le Vidar. Faisant son possible pour esquiver les situations gênantes (ou n’importe quelle situation, en fait), son emploi de nuit lui semblait parfait. Pourtant, depuis son arrivée sur Noren, tout paraît différent. Son caractère passif s’est transformé en véritable instinct de survie. Et, pour la première fois de sa vie, Svan se sent vivant. Un peu comme s’il s’était réveillé d’un sommeil de 23 ans. Pourtant cela ne l’empêche pas d’avoir garder ce sentiment égoïste d’être mieux seul que mal accompagné. Et jusqu’à maintenant, n’importe quelle compagnie avait été une mauvaise compagnie a ses yeux.

    La discrétion ne semble par ailleurs plus être sa priorité alors qu’il se redécouvre depuis peu un certain goût pour la bagarre. Svan est pourtant tiraillé entre ce nouveau besoin de liberté, qui lui semble être devenu primaire, et son ancien mode de vie qui le pousse à garder les pieds sur terre et à éviter les ennuis.

    Depuis son arrivée sur Noren, Svan n’a pas vraiment pu réfléchir à ce qu’il voulait faire. En fait, il ne s’était jamais senti doué pour quelque chose avant d’atterrir ici-bas, et son métier d’éboueur n’avait rien d’une vocation. Mais devoir survivre en ce nouveau lieu a révélé en lui des capacités plus que plaisantes qu’il s’ignoraient jusqu’alors. Il a par ailleurs fini par quitter son emploi et peut enfin vivre à la fois par lui-même mais aussi pour lui-même et l’idée de quitter ses semblables devient de plus en plus alléchante.

    Assez tête en l’air et plutôt bavard quand il trouve quelqu’un qui se donne la peine de l’écouter, Svan n’est pourtant pas stupide. Lorsqu’il s’en donne les moyens, il lui arrive même d’exceller dans ce qui, pour lui, en vaut la peine. Il ne se considère pas comme particulièrement intelligent bien qu’il déteste par-dessus tout avoir tort.


    Histoire


    ⊱ Métier Éboueur / recycleur
    ⊱ Origines Terran
    ⊱ Lieu de résidence Campement
    ⊱ Voyage-t-il/elle ? Pas encore
    Svan est né, cela devait être un soir. C’est qu’il ne s’en souvient pas vraiment. Sa mère est décédée jeune et son père et lui n’en parlaient pas tellement ; les raisons de sa mort restent d’ailleurs pour Svan un grand mystère auquel son père n’a jamais voulu répondre clairement.
    Svan a passé le plus clair de sa vie sur le Vidar, à arpenter les couloirs gigantesques du vaisseau seul avec ses pensées. Il n’a jamais été socialement très expressif, du genre tête dans les nuages, ou du moins en l’air ce qui ne lui valu jamais bien plus que la moyenne à l’école, et cela même dans l’espace. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce qu’il était ailleurs que Svan était nulle part. Il était perdu quelque part, dans ses idées et ses pensées et son envie d’être partout ailleurs sauf dans le Vidar.

    Il a commencé à travailler dès sa majorité, peu avant que son père se retrouve en prison pour avoir tué par mégarde l’un des autres terrans de ses patients d’une erreur fortuite de dosage de Digoxine – Svan se souvient seulement des détails inutiles. Employé aux ordures et ne travaillant que la nuit, Svan s’est forgé un drôle de caractère, surtout après cinq années consécutives. Passant la majeure partie de son temps avec les ordures des autres habitants, la discrétion avait remplacé ses rêves et était vite devenue chez lui comme une seconde nature, un filet de sécurité. Rien ne comptait plus que de continuer à vivre sa vie, une vie simple où son bonheur n’était rien de plus que son confort : aucune planète ni aucun idéal ne valait alors pour lui plus qu’un bon steak, aussi synthétique soit-il.

    Il lui est difficile de se souvenir du jour de l’arrivée. Après une longue nuit de ramassage (ce que les gens peuvent être sales), tout ce qui se produisit lui parut comme à travers un rêve. Les alarmes, les bruits et le crash où il s’autorisa à fermer un peu les yeux – sous le choc. Il ne se réveilla que de nombreuses heures plus tard, quelques côtes brisées mais en plutôt bon état comparé aux restes du vaisseau autour de lui. C’est coincé dans les débris qu’il réalisa que son mode de vie invisible et égoïste n’était plus la chose la plus judicieuse, ici-bas.
    Ainsi depuis son arrivée et alors que les longs couloirs froids et sinueux du Vidar ne sont plus que décombres et souvenirs, Svan s’est remis à rêver de vouloir être ailleurs. Ayant survécu de nombreuses années en solitaire et vivant toujours principalement la nuit, il s’est mis à élaborer quelque plan savant pour enfin vivre la vie qu’il désire.



    avatar
    - Sédentaire -
    Voir le profil de l'utilisateur
    Messages : 56
    Date d'inscription : 11/11/2016

    Mon personnage
    Réputation: Angoissée caractérielle
    Célébrité: Habitant
    Équipement:
    le Mar 12 Juin - 23:53

    Coucou toi.
    Tu es validé !
    Ta célébrité est étranger, comme tous les terrans.
    Tu as des relations neutres avec tout le monde ! Meme les terrans n'ont que très peu entendu parler de toi.
    Ta réputation est Marginal Noctambule, je suppose que je n'ai pas besoin d'expliquer la raison.

    Tu peux à présent RP, faire une fiche de lien, flooder....


    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum